La démarche

L’idée est, par une approche artistique et sociologique, autant sur le plan social que sociétal, de questionner les vanités contemporaines, le caractère éphémère des choses, voire la futilité des préoccupations humaines.

Toute ressemblance avec des personnages ou des faits réels n'est que fortuite.

Quelques références : les vanités, les cabinets de curiosités, les ready made, Christian Boltanski, Sophie Calle, Claude Lévêque, Martin Paar...

lundi 28 février 2011

Discours, Vanité n°1109


L’étrange guinguette rivalise avec le MAM (Musée d’Art Moderne). Pas lasse de discours guindés des guignols bègues et goguenards, ni de cérémonies sans âme, Anne Hecdoth jette son regard de guingois sur un jeu de chaise musicale. Qui sera le prochain incinéré ?
***
Ginger Elle, j'espère. Elle a grignoté trop de gingembre et me fait du gringue de façon grinçante et grand-guignolesque en m'invitant à guincher. Au secours ! (Greta Gabbro)
***
Ça m'ennuie plus qu'autre chose, chère Anne Hecdoth, tu veux bien me sortir de ta liste ? (Marie-Eudes E.)
***
Le MAM est le MOMA cis-atlantique ? (Heurv')
***
Avec cette photographie...
Tam-tam sous les tilleuls verts de la promenade...
Pan dans les branches de Sassafras...
Le clan des verts en escalade...
Un plan de formation de l'EN...
Des fans d'exotisme...
... pour entrer dans la ronde d'Anne H. avec Rimbaud, de Obaldia, Cohn-Bendit, Odile le professeur et Pierre Loti le voyageur. (Anny C.)
***
Vous tombez dans les panneaux tous les quinze jours ? (Sébastien M.)
***
Pour la sortie : PRUDENCE ! (Recommandation de Raymond HAINS). Mille amitiés de l'ambuleuse. (Marie-France D.)
***
Et le MAN (musée d'art naïf) à Sète... (l'Artis'anne)
***
Apparemment le chef est irascible et tout-puissant, donc attention à toi, Anne Hecdoth, de ne pas en être la prochaine victime !!! (Cathy P.)
***
Facile, là : il faut descendre... (Marc V.)
***

lundi 21 février 2011

Déviation, Vanité n°1108


Déviationniste, Anne Hecdoth s’est perdue au milieu de nulle part. Aidez-la à rentrer de vacances.
***
EX-TRA ! (l'Artis-anne)
***
Si d'aventure Anne Hecdoth se rendait à Rome — capitale mondiale du vain (d'eux m'est-ce?) — lorsqu'elle a pris cette photo, tout porte à croire qu'elle ne devrait pas trop s'inquiéter. (Pas un enfant de choeur)
***
Mais... ça n'a pas de sens !!! (Eau-d'île)
***
La bonne excuse : je n’ai pas trouvé la sortie ! de vacances… Cool la Guadeloupe ! (Sofaille)
***
Quelle est donc cette bite d'amarrage en plein cœur de la forêt vierge ? (Anny C.)
***
La bonne direction n'est plus qu'un souvenir ! J'en tombe ! (Juliette C.)
***
Vacances, vacuité, vanité... Anne Hecdoth voudrait-elle en sortir ? (Marc V.)
***
Profite bien des senteurs et des rythmes locaux. Ici tout est morne comme la vie de prof au PdlM. (Ghyslaine J.)
***
Hola Odile !!! ¿Todo bien?, aquí continúa el tórrido verano pero finalizaron las vacaciones escolares. También necesito carteles que indiquen caminos con interesantes y motivadoras actividades para este año. Cariños. (Catalina C. d'Argentine)
***
Prends la tangeante en sens inverse du soleil. (Alix S.)
***
"La Vie a-t-elle un sens ? Tout dépend vers quoi l'on se tourne." - Proverbe irokois du 17ème siècle avant JC. (Sébastien M.)
***
Il est clair qu'Anne n'a pas du tout envie de trouver la direction du retour et qu'elle est prête à utiliser n'importe quel stratagème pour rester "perdue" : est-ce vraiment être charitable que de la mettre dans le droit chemin ? (Cathy P.)
***
Tout ça n'a aucun sens. Dans quel étage-j'erre... (l'Artis-anne)
***
Ma petite Anne, je n'ai aucun sens de l'orientation, comme toute femme qui se respecte ; et ce ne sont pas ces deux panneaux indicateurs qui vont m'aider à te retrouver. Par conséquent, tu es définitivement perdue ! (Yano mayaime)
***

lundi 14 février 2011

Euthanasie, Vanité n°1107


Alea jacta est
L’espérance de vie du téléviseur d’Anne Hecdoth ayant sensiblement  augmenté, on lui annonce maintenant qu’il est obsolète. Afin d’alléger les souffrances morales intolérables que provoque cette maladie incurable et lui éviter ainsi l’odieuse agonie de fin de vie, elle a pris, par humanité, la délicate décision de l’aider à mourir en provoquant son décès. Que lui injecter ?


***
Non à la société consumériste du tout jetable ! Recyclons nos déchets avant qu'ils ne le deviennent ! Je te suggère, comme je vais le faire, de recycler ton écran télé en projecteur de films videos. Tu le connectes à ton vieux lecteur de DVD ou de K7, voire à une console de jeux (si ta Jackotte est fan). Et en plus tu fais deux pierres-un coup, l'un d'entre vous peut regarder un film et l'autre aussi :o) (David-Emmanuel L.)
***
Mais, il t'arrive des choses VRAIMENT intéressantes toutes les semaines... Elle est pas belle la vie ? (Heurv')
***
Médicament tue-télé:
- un quart d'épaules sautantes de Sarko
- une touffe de cheveux hérissés de Marine
- une bombe marocaine  berlusconienne
- une allumette souffrante tunisienne
- une momie égyptienne ressuscitée
Le tout mélangé dans un peu d'huiles royales, présidentielles de tous bords et apocalypse now ! (Anny C.)

***
Anne,  c'est le poids du maléfice cathodique qui accable ta télé (du latin populaire adcatabolare, qui veut dire 'jeter sur' et issu du grec ancien katabolê qui a donné le mot 'câble'). C'est son destin... (Eau-d'île)
***
L'heure est grave, en effet... La question est de savoir s’il faut terminer d'émettre sur le match de foot du samedi soir en se suicidant avec un pack de Kro ou sur Arte à se flinguer les méninges. Les deux procurent déjà d'horribles souffrances et des dégâts irréversibles sur l'organisme, mais tout de même pas aussi épouvantables que le JT de TF1 (Non !!! Pas Claire C...!) mais suffisamment intenses pour justifier la coupure de courant et le retour à des valeurs humaines, certes plus rustiques mais sans acharnement thérapeutique. Car l'important est de ne pas finir tout câblé avec une parabole à la place du cerveau et avec perte totale de discernement ; car dans ce dernier cas, comment encore donner son tube cathodique à la Science ? (Juliette C.)
***
Voilà ce que c'est d'écrire des vers sur des robes... Je t'ai répondu sur mon blog :
***
Je propose, mais c'est pas drôle, un décodeur TNT ? (Malo C.)
***
Comment faire ? Concerné ? équipé ? couvert ? passer ? brancher. Rechercher et mémoriser. AIDEZ VOS PROCHES !!! Tout est dans la notice. Ah ! il est fort ce gouvernement ! (Marc V.)
***
Plus kitsch tu meurs, plus belle la vie. Tèlé est un mot grec qui signifiait 'loin', et effectivement il suffit de regarder une téléréalité pour mesurer combien la Réalité est loin. Il me semble que ce pourrait être dû à l'abus de vain. (Yves Lesobre)
***
Si tu avais vu, comme moi ce soir sur Arte, un film passionnant sur "l'obsolescence programmée" (tape cette expression dans Google), tu aurais été enchantée. Mais bon, les langoustes c'est bien aussi ! (Christian C.)

lundi 7 février 2011

Justice, Vanité n°1106



Dans sa prison exiguë cernée de murs de verre, l’existence d’un petit rat au corps disloqué est ramenée à l’espace qu’il occupe au beau milieu du vide qui se reflète dans le miroir. Quelle place donner aux audiences dans un pareil cauchemar ?

video
***
Un signe noir, pardi ! (Juliette C.)
***
La femme emprisonnée dans sa cage de verre ? Relire Prévert : "Je suis allé au marché aux oiseaux et j'ai acheté une cage pour toi mon amour..." J'espère qu'Anne H. n'enfermera pas son public-chéri-son-amour... au risque de le faire tourner en bourrique !... (Anny C.)
***
Le rat peut voir et ne rien pouvoir faire. Les vitres sont incassables. Je ne suis pas un rat, aussi je trouve souvent le moyen d'agir et de faire agir, malgré les difficultés en apparence insurmontables. Je viens de mettre le feu à mon département pour discréditer des personnes qui vomissent l'occident dont elles profitent largement. Ne gaspillons pas notre énergie et consacrons-la à l'essentiel. (Dr. G.)
***
Compte tenu de la clarté de ce document, je pense qu'il est plus judicieux de reporter les audiences !!! (Cathy P.)
***
Bolchoï Ballerina dans une bouteille de Kognac russe, un sommet dansant. (Sébastien M.)