La démarche

L’idée est, par une approche artistique et sociologique, autant sur le plan social que sociétal, de questionner les vanités contemporaines, le caractère éphémère des choses, voire la futilité des préoccupations humaines.

Toute ressemblance avec des personnages ou des faits réels n'est que fortuite.

Quelques références : les vanités, les cabinets de curiosités, les ready made, Christian Boltanski, Sophie Calle, Claude Lévêque, Martin Paar...

mercredi 28 septembre 2016

Cristallisation, Vanité n°1609

Toujours en carafe, Anne Hecdoth compte sur les voix des indécis et de ceux qui votent nul, blanc ou contre, ou carrément pas. Il s’agit, pour elle, de briser l’Anthropocène au sein duquel la fonction algorithmique et protocolaire qui tue l'emporte sur l'être humain et se cristallise comme servomécanisme, avec la logique d'un cerveau mécanique, sans se soucier de son astigmatisme menant au nihilisme toxique où l'automation réticulaire produit une désintégration sociale et psychique. Si l’infrastructure actuelle soulève des questions sans réponses, comment faire face à l'obsolescence programmée de l'emploi ?
***
Merci pour vos messages, mais j'essaye de ne garder cette messagerie que pour mes mails professionnels, pouvez-vous me retirer de la liste de diffusion ? (Eloïse V.)
***
Bonjour Annette Doc. Les petits esprits se rencontrent : ma photo du jour d'avant-hier s'intitulait : "Cristallisations" (mais il s'agissait d'une autre histoire, celle des cristallisations de l'Histoire). Suivez le guide : https://excentric-news.info/wp-content/uploads/2016/09/160926-vs-20160912_064820.jpg (Vincent S.)
***
Pour recoller le matériel et l'humain, je ne vois qu'une solution : cyanoacrylate. (Luc M.)
***
Condoléances. Sincères. (Vincent C.)
***
¿ Que significa la pregunta de la última frase ? (Tereza C.)
***
Rafe, Po et Asti.
Sonnet très irrégulier (et très libre) de quatorze vers répartis en un tercet, un sizain et un quatrain auxquels se rajoutent deux interrogations qui se veulent conclusives.

Rafe / tu m’indécides // suis nul ///
Rafe / t’es un cas / ce blanc / moi / suis pas contre ///
et ce carré / j'm'en passe // Rafe ///

Entre / Po // entre ///
en scène / Po // ta rythmique / go ///
en pro et en to* // en to* et en co / oui // tout de go / Po ///
t'es dans l'air et tu t'emportes / Po ///
sur cet être / cet humain / celui qui se crise / qui s'talle et se mécane///
logique / Po ///

Asti / toi // Asti / tu m'gâtes ///
Asti / mon ami / tu m'tisses ///
m’automates et m’réticules ///
tu m'nihiles et m'toxes / Asti / Asti /// tu m’gâtes ///

Comment faire face à l'obsolescence programmée de l'emploi ?
Rafe, Po et Asti, ma réponse ne vous paraît-elle pas cristalline ?

* to: prononcer [tau] et surtout pas [tou]
(Benoît DECQUE, octobre 2016)
***
Merci pour ton plaidoyer pessimiste de la condition professionnelle du salarié….
J’avoue que je suis obligée de vérifier beaucoup de mots dans le dictionnaire ou sur Internet pour comprendre ton écrit… C’est une recherche intéressante car, par ce biais, je découvre des personnes, des idées dont je n’avais jamais entendu parler…
Quoi te dire ? Sujet complexe…
Je suis assez d’accord avec toi en ce qui concerne la "décérébration" de l’humain pour maintenir un profit économique. Mais comme j’ai toujours un fond optimiste : je dirai que l’imaginaire et le libre arbitre qui sont dans chaque humain (plus ou moins pour certains humains…) feront que les choses ne seront peut-être pas toujours si prévisibles… Nous sommes des animaux avant tout et le fameux "irréductible Gaulois" qui sommeille en chacun de nous, se réveille parfois…
PS. Qui a cassé la carafe ? (Isa G.)
***
Cassé le goulot, passé le boulot. (Marc V.)
***