La démarche

L’idée est, par une approche artistique et sociologique, autant sur le plan social que sociétal, de questionner les vanités contemporaines, le caractère éphémère des choses, voire la futilité des préoccupations humaines.

Toute ressemblance avec des personnages ou des faits réels n'est que fortuite.

Quelques références : les vanités, les cabinets de curiosités, les ready made, Christian Boltanski, Annette Messager, Sophie Calle, Michel Blazy, Martin Paar...

samedi 13 février 2021

5G, Vanité n°2102

En égérie gênée par les préjugés sur la gestion du danger, Anne Hecdoth s'est chargée avec génie et générosité de déranger les projets légers n'ayant toujours pas émergé mais qui se généralisent pour interroger la géolocalisation quand le géant Orange est délogé et dirigé vers un point gérant la gégène messagère singée. Pourquoi héberger si l'on n'est pas engagé à échanger et changer la tête âgée ?

***
Ah mais c’est G-nan ! Mais chère Anne, je ne sais plus comment on fait pour faire partie de votre public privilégié...
Belles chaussettes Ben trouées ! (Juliette V.)
***
Il me semble que "le géant Orange délogé" s’agit d'un monstre en Floride non mentionné. (Jean-Christian R.)
***
Horrible ! Vous devriez avoir honte, un trou de chaussette ! C'est à gerber !(Harry J.)
***
Puis-je t’apprendre à repriser les chaussettes ? (Hélène F.-C.)
***




vendredi 29 janvier 2021

Détricotage réfléchi, Vanité n°2101

Archi-affranchie des archives du temps et de l’espace psychique tout en réfutant d'instrumentaliser le bouton rouge qui saute du coca light rafraîchi, Anne Hecdoth chipote sans chichi sur sa manière d’appréhender le leadership consumériste dont le contenu chimique serait du gâchis. En cas d'épidémie de pétéchie, pourquoi chicaner sur les chiffons chimériques ?

***
Oh, qu'il eût été pertinent d'y ajouter une touche de ce magnifique agent orange, symbole (plus que !) de l'American way of mourir [loin du Vietnam ?], me souffle mon ami Mwa'Pa, en contrepoint à la subtile analyse de votre fumeux critique J. Croix. Ceci dit, bel ouvrage, Madame ! (Vincent L.)
***
Il m'étonne que tu connaisses pète et chie, mais ce qui me troue le cul, pour le coup, c’est comment tu peux respirer avec ces chiffons trop épais ? (Jean-Christian R.)
***
A quand ton travail publié ? A ma question j'y inclus ton grand critique et historien d'art, bien évidemment ! Tes vanités sont triptyques ! Lance-toi bordel, lancez-vous "Dame rouge pap" ! (Delphine F.)
***
À bouche que veux-tu, chantait hier le groupe Brigitte !
https://www.youtube.com/watch?v=lbLMABnJ7Vc
The Times They Are A-Changin, chantait Bob Dylan en contestation contre l'ordre établi : https://youtu.be/90WD_ats6eE
Aujourd'hui,  on déchante : "À bouche cousue" ! (Thierry P.)
***
Un problème temporaire est survenu lors de la distribution de votre message à Antoine D.
D'autres tentatives vont être effectuées pendant 45 heures. Vous recevrez une notification si l'échec est permanent.
The email account that you tried to reach is over quota. Please direct the recipient to https://support.google.com
***
P.S. Mille excuses pour le 'fUmeux' : daltonien, j'ai confondu le A, non point noir mais rouge* et le U vert !
* Petite divergence de vue avec Arthur
(Vincent L.)
***
Tous ces chichis sont des effets secondaires de votre séjour dans le Nooord ! ça m'coupe eul chique ! (Luc P.)
***
"Sauter du coca light", fallait l'trouver, Anne l'a fait ! (Odile C.)
***
Merci Odile !... Excellents contrastes !... Beijinhos (Nela A.)
***