La démarche

L’idée est, par une approche artistique et sociologique, autant sur le plan social que sociétal, de questionner les vanités contemporaines, le caractère éphémère des choses, voire la futilité des préoccupations humaines.

Toute ressemblance avec des personnages ou des faits réels n'est que fortuite.

Quelques références : les vanités, les cabinets de curiosités, les ready made, Christian Boltanski, Sophie Calle, Claude Lévêque, Martin Paar...

mardi 30 avril 2013

Piège, Vanité n°1317

Contrairement aux conditions incontournables bien que contradictoires des concepts iconoclastes abscons et confus sur la déconstruction des murs féconds qu'on condamne et contrevenant aux convenances préconçues dont le contenu contaminé est reconnu incompatible à la consommation conjointe, Anne Hecdoth préconise une économie consumériste de concrétions quelconques concordant avec un contrat de complaisance conciliante. Qu'est-ce qu'on conclut qu'on consacre ?
***
Cadeau empoisonné : ceci ne va point entrer dans le vide-ordures (David-Emmanuel L.)
***
***
Anne Hecdoth sous influence ? Gertrude serait-elle passée par là avec ses moulins à vent ? (Marie-France D. - mercerie ambulante)
***
Pour une fois, j'ai tout compris. (:-)eurv')
***
Eh ! Oh ! Lis "N", con ! (Marc V. - ecrireiciaussi.canalblog.com)
***
1/ Euh... Faudrait savoir dans quel sens ça tourne : vers la droite ou vers la gauche ?
2/ C'est Con-pliqué !
3/ C'est du 1 pour Cent ?... (ella)
***
En pensant à Georges.
À déclamer in petto (…)
Qu'ils soient trairement, tourrnables ou tradictoires,
qu'ils aient la prétention de se dire cepts
ou bien que leurs “I” soient oclastes,
pour ces abs (prononcer le “s”)
et ces fus (ne pas prononcer le “s”),
que leur dé soit struction
et que leur fé les damne!
Que l'un soit trevenant
Et l'autre ait des venances
ou encore des çues (bien prononcer la “cédille”)   
aucun n'est tenu d'être taminé
ou bien nu ou encore patible…
avec sommation ou a pagnés de leur jointe (la pauvre)…
Georges nous le chante:
« Le temps ne fait rien à l'affaire
Quand on est con, on est con
Qu'on ait vingt ans, qu'on soit grand-père
Quand on est con, on est con
Entre vous, plus de controverses
Cons caducs ou cons débutants
Petits cons d'la dernière averse
Vieux cons des neiges d'antan
[…]
Quand on est con, on est con… »
(Benoît D. - www.benoitdecque.com)
***
***
Contrairement à certaines légendes colportées dans les merceries, Gertrude se moque des moulins à vent ; elle s'intéresse plutôt aux moulins à Vain et vient uniquement ici faire sa pub (http://lantitete.overblog.com). En effet, contrairement à Heurv (J Croix pas à ce qu'il dit), je n'ai rien compris, d'ailleurs je ne comprends rien à l'Art Contemporain, faudrait qu'on m'explique, par contre je suis d'accord avec David Emmanuel Machintruc, il faudrait d'urgence trouver un vide ordure assez grand pour balancer ce truc, sauf que cela risque de faire beaucoup de bruit.
PS : Vous ne l'auriez pas par hasard (au Coin des Hasards) volé en passant au creux de l'Enfer ? (Juliette C.)
***

mercredi 24 avril 2013

Effets cliquets, Vanité n°1316

Dans l'optique m'as-tu vu de sa démarche lunatique et fantasque perçue par le petit bout de sa lorgnette critique, Anne Hecdoth ne reste pas KO : enfin libérée du carcan chaotique dont elle était l'otage captivée, elle pousse un soupir d'immense soulagement. Quel cadeau prothétique suppléera à sa thèse antithétique sur les effets cliquets prophétiques ?
***
Je suis absent jusqu'au lundi 29 avril matin. A bientôt. (Gildas M.)
***
(Anny C.)
***
La Creuse est toujours aussi belle avec le soleil ! Bises (Martine D.)
***
Religion, presbytie et vieilles dentelles… l’âge de la retraite serait-il venu ? (David-Emmanuel L.)
***
Aucune ab-surdité, chez Anne Hecdoth. C'est un prof éthique ! (L'ambuleuse, mfd - mercerieambulante.typepad.com)
***
Autre clic, autres lunettes...
Photo de René Burri - Nature morte avec lunettes de Le Corbusier
***
cli— (♪— ) cliclic (♫) cli—clic (♪ — ♪) /
cli— (♪— ) cliclic (♫) /
cli-clic(♪♪) cli-clic(♪♪) cli-clic(♪♪) cli-clic(♪♪) cli-clic(♪♪) cli-clic(♪♪) /
cli— (♪— ) cliclic (♫) / clic clic (♪ — ♪) /
cli-clic(♪♪) cli-clic(♪♪)  cli-clic(♪♪) cli-clic(♪♪) cli-clic(♪♪) cli-clic(♪♪) cli-clic(♪♪) cli-clic(♪♪)  cli-clic(♪♪) cli-clic(♪♪) cli-clic(♪♪) cli-clic(♪♪) cli-clic(♪♪) cli-clic(♪♪)  cli-clic(♪♪) cli-clic(♪♪) cli-clic(♪♪) cli-clic(♪♪) cli-clic(♪♪) cli-clic(♪♪)  cli-clic(♪♪) cli-clic(♪♪) cli-clic(♪♪) cli-clic(♪♪)  cli-clic(♪♪) cli-clic(♪♪)  cli-clic(♪♪) cli-clic(♪♪) cli-clic(♪♪) cli-clic(♪♪) cli-clic(♪♪) cli-clic(♪♪)  cli-clic(♪♪) cli-clic(♪♪) cli-clic(♪♪) cli-clic(♪♪)  cli-clic(♪♪) cli-clic(♪♪)  cli-clic(♪♪) cli-clic(♪♪) cli-clic(♪♪) cli-clic(♪♪) cli-clic(♪♪) cli-clic(♪♪)  cli-clic(♪♪) cli-clic(♪♪) cli-clic(♪♪) cli-clic(♪♪) cli-clic(♪♪) cli-clic(♪♪)  cli-clic(♪♪) cli-clic(♪♪) cli-clic(♪♪) cli-clic(♪♪) cli-clic(♪♪) cli-clic(♪♪)  cli-clic(♪♪) cli-clic(♪♪) cli-clic(♪♪) cli-clic(♪♪)
ad libitum
J. Croix saurait nous dire que "Ad libitum" est une locution latine qui signifie littéralement "jusqu'à ce que (je) sois pleinement satisfait"… vraiment ? (Benoît D. - www.benoitdecque.com)
***

mardi 16 avril 2013

Rimes, Vanité n°1315


De prime à vigiles, sans heurt, en douceur, Anne Hecdoth jubile de ses riches heures. Au long des saisons et quand le soleil luit à l’horizon, ciel, quelle merveille ! Fi aux colporteurs qui, sur les désastres pourtant, font leur beurre aux rayons de l’astre ! Livrée du matin, l’actualité tue, transfert son butin à nos sens obtus. A quoi ça rime tout ça ?
***
Chère Anne,
Un petit mot pour vous signaler que notre adresse email a changé et que nous sommes désormais joignable à l'adresse suivante : sire.darius@saphyr-emeraude.fr
Nous ne manquerons certes point de consulter - comme ce jour - notre ancienne boîte aux lettres numériques, cependant il nous serait agréable d'avoir de vos nouvelles plus fraîchement afin de profiter de vos anecdotes avant qu'elles ne se périment.
Ah que l'Art est vain ! Éphémère est son destin !
(Sire Darius Saphyr d'Emeraude)
***
Duchesse... je reste sans voix.
D'amour vos beaux yeux mourir me font ! (Heurv')
***
"Vivre sans point d'appui, entouré par le vide,
Comme un oiseau de proie sur une mesa blanche ;
Mais l'oiseau a ses ailes, sa proie et sa revanche ;
Je n'ai rien de tout ça. L'horizon reste fluide." 
Houellebecq (cité par: Anny C.)

***
17 attentats hier en Irak : 23 morts et 200 blessés.
Le plus fort séisme depuis 50 ans hier en Iran : 43 morts au Pakistan.
2 explosions hier à Boston : 3 morts et 175 blessés.
J'dis ça, j'dis rien ! (Odile C.)

***
Puisque l’heure est à la rime
L’aurais voulu richissime…
M’aperçois, pantomime
qu’elle vaut à peine un centime…
Et pendant que je m’escrime
certains, toujours les mêmes triment
et d’autres, toujours ces autres friment…
Oui… tout cela, à quoi ça rime
et avant que ce tout s’envenime
- la faute au régime -
vais me réfugier dans le crime !
Le crime ?
Pusillanime,
me laisserai tenter par l’intime
Ou bien l’infime…
Va pour le sublime !
Aujourd’hui suis à Marseille,
dommage pour la rime,
j’aurai pu être à Nimes ! (Benoît D. - www.benoitdecque.com)
***
Merci ma chère pour tes petits messages, j'apprends de plus en plus à te découvrir. Merci pour ces partages. Bisous. Bon succès. (Giselle G.R.)
***
Je souhaite dans ma maison :
Une femme ayant sa raison,
Un chat passant parmi les livres,
Des amis en toute saison
Sans lesquels je ne peux pas vivre. Apollinaire (cité par ella)
***

mercredi 10 avril 2013

Patrimoine, Vanité n°1314

Frivole mais toujours morale, Anne Hecdoth espère s'évader en suisse à découvert mais sans se découvrir d'un fil. Aussi, elle vétille sur les gonflages des ballons d'essai de transparence et de visibilité dont l'objet est de faire passer les chameaux à la casserole. Si l'idée erre sur le fil rouge du jardin des petits délits, ceux de la vie, et si ce grand déballage ne fait pas chou blanc, comment évaluer sa bonne fortune ?
***
Le fil rouge d'Anne Hecdoth va où il veut. Il serait vain d'en faire un fromage. (L'ambuleuse, mfd - http://mercerieambulante.typepad.com/)
***
Ne rien oublier dans la liste, surtout pas le Fil. (Juliette C.)
***
Ah ! Cha ! Un chou ch'est un chou !
Bijoux ! (Heurv')
***
Patrimoiner (Indicatif présent)
J'amasse
tu thésaurises
il ou elle acquiert (surtout il…)
nous accumulons
vous capitalisez
ils ou elles patrimoinent (surtout ils…)
De toutes façons
"je-tu-il-ou-elle-nous-vous-ils-ou-elles ne l'emporteront pas au paradis" (paroles de sage… à l'indicatif présent)
Sage, dans ton temps passé (imparfait certes), comment aurais-tu pu imaginer qu'un jour le paradis serait fiscal !
(Benoît D. - www.benoitdecque.com)
***

mardi 2 avril 2013

Poisson d'avril, Vanité n°1313

Accordant une place importante aux consonances des chants d'oiseaux, Anne Hecdoth pêche ses recherches au pif. Comment mettre en scène l'artification du vide ?
***
Prends exemple sur les politiques : eux, d'instinct, savent mettre en scène les discours vides... :) Chez toi, on sourit, on réagit ; ça fait du bien dans ces temps de crise et de morosité... Bisous d'Anne à Anne. (Anne G.)
***
Et... quel est ce truc étrange ?
***
Poisson, en avril, ne les écoute pas !
Ton fil…
si en mai tu veux pouvoir faire ce qu'il te plait…
s'il te plait, ton fil, défais-t-en !
il est encore temps… (Benoît D. - www.benoitdecque.com)
***
Joyeux Anniversaire, Joyeux Anniversaire !!! Plein de bises et à bientôt ! (Anaïg, Emmanuel et Morgane B.)
***
Eh, Anne, as tu pensé à souhaiter un bon anniversaire à Odile ? (Heurv')
***
Je trouve, ma chère Anne, votre propos bien lacunaire ; J. Croix aurait-il rongé le poisson ? (Juliette C. - http://juliettecharpentier.over-blog.com)
***
Pourquoi moi je n'ai pas de réponse à ma question ? (edurtreG)
***
Et moi qui croyais que J. Croix avait réponse à tout ! (Odile C.)
***