La démarche

L’idée est, par une approche artistique et sociologique, autant sur le plan social que sociétal, de questionner les vanités contemporaines, le caractère éphémère des choses, voire la futilité des préoccupations humaines.

Toute ressemblance avec des personnages ou des faits réels n'est que fortuite.

Quelques références : les vanités, les cabinets de curiosités, les ready made, Christian Boltanski, Sophie Calle, Claude Lévêque, Martin Paar...

mercredi 31 juillet 2013

Histoire d'O, vanité n°1330

Vite à l’eau, quoi ! Or le bord d’eau soûlot a bon dos sous l’eau quand la distribution de la vitale eau chez Do va à vau-l’eau et Anne Hecdoth se lamente, hein, et crie haut au complot d’un chapeau rigolo anti-lobby car en rando, y’a pas faute, oh ! Si tous les chemins mènent au rhum et que l’eau d’île se dérobe des robinets, que vaut l’or alors ?
***
Je suis en congés jusqu'au 19 août. Je reprendrai contact avec vous dès mon retour. Merci. Bien cordialement. (Mélanie L.)
***
Oh ! Oh ! Oh !
Quel jet d'eau !
"Enivre- toi, enivre-toi sans cesse, dit le pOète, d'eau, de poésie ou de Bordeaux...
Et plonge sous l'eau...
Soûlot ?
Oh ! Oh ! Oh !
(Anny C.)
***
Pourvu que ce soit un signe et que je perde les eaux aujourd'hui ! Bises ! (Marie M.)
***
C’est marrant ça, Lamentin, je connais très bien... J’y ai passé un été chez des cousins, mais il y avait inondation : le voisin du dessus (c’était un immeuble qui bordait un champ de canne à sucre) avait  une fuite dans sa salle de bain et l’appart’ des cousins suintait de partout... Comme quoi, les temps changent !!! (Eric D.)
***
Si tous les chemins mènent au zoo, n'espérez pas trouver le Veau d'Or sur la route des Os deal ! (Marie-France D.)
***
Génial ! (Tereza C.)
***
On a less positive note, I've lost my wallet !! Last time I remember using it was at the Iranian's. It's a bummer to feel so old without the years... (Alix S.)
***
La Dame Oiseau
Là-bas quelque part, un peu avant Morne À l'Eau (sic), une Dame dite Oiseau (sic, sic) espère sa canne sucrée. Elle l'attend, la coupe et la presse… le jus maintenant, juste pour un petit filtre… Macération et distillation, la garce, elle va se faire attendre… des semaines et des mois… cloîtrée dans ses foudres ligneuses : ambrés ou bien blancs, ils n'ont plus d'eau ! mais qu'on leur donne du rhum !
Une fois de plus, si J.Croix était à mes côtés, il saurait nous dire que Damoiseau est "la" distillerie de Guadeloupe, qu'elle est située dans les environs de la commune de Morne À l'Eau, on y fabrique un rhum dit "agricole", blanc ou ambré très recherché autant par les Guadeloupéens que par les "Métro"… et pire, ce Monsieur J.Croix serait capable de me dénoncer pour "délit d'initié" : un fils qui travaille là-bas dans les îles, au Moule très exactement, ça permet quelques ouvertures ! (Benoît D.)
***
Cou... Cou... Odile !... Excellent !... Biz (Nela, Luis, Bárbara)
***
Histoire d' Ô... (Marie-France D.)
***

mardi 23 juillet 2013

Atterrissage, Vanité n°1329

Atterrée par les belles bourdes où l’exclusion d’un édile, au dérapage tout craché, qui aurait mieux fait de s’écraser, s’avèrent explosives et fumeuses, Anne Hecdoth, en voyage, atterrit. Pourquoi se soucier d'éthique si l’extermination est le dernier mot de tout ?
***
Et si on songeait plutôt à exterminer le narcissisme ? Ouais, mais y'a trop de boulot... Ou alors le politiquement correct ? Ouais, mais c'est pôh politiquement correct tout ça... (Marguerite C.)
***
C'est quoi le verbe qui accompagne l'exclusion ?  Je te souhaite de très belles vacances réparatrices ... biz (Eric D.)
***
Très belles vacances la Star Anne et surtout pas de crasch et que la chance t'accompagne dans tes périgrinations internationales. J'espère que tu es sous les cocotiers dans le hamac de mamadou lol (Joselito A.)
***
Prendre de la hauteur… oublier tout… se sentir léger : jour de vacance. La tête dans les nuages, pas envie d'atterrir… (Benoît D.)
***
Heureusement que les avions ne roulent pas sur des rails... (Juliette C.)
***
"Et plus dure sera la chute !" (mercerie ambulante)
***
Très bonnes retrouvailles avec le Fils ! Enjoy ! Biges, (Marie-France D.)
***

lundi 15 juillet 2013

Spoil, Vanité n°1328

Le silence est d'or. Et alors ? À la sortie on est mort... Afin de ne pas saborder cet horrible sort qui nous emporte, nous déporte, nous torture et nous dévore inexorablement au bord des portes de l'horizon morose, Anne Hecdoth, très en forme et fort bornée, s'efforce à ne pas encore s'endormir sur l'oreiller décoloré de ses lauriers et sort de sa torpeur pour élaborer et orchestrer une importante lutte contre cet énorme et, en théorie, insupportable spoil, lors d'une formidable performance historique de fortune. Avec sa morgue opportune, elle implore ses trésors adorés, d'une voix monocorde aux sonorités grégoriennes, de formuler auprès des autorités ignorantes et amorphes qui, avec leurs sornettes, ont forcément tort, l'ordre d’apporter un peu d'or et de réconfort au forum d'art de Machefort. Qu'importe le support, organisons d'abord l'oraison haut et fort ! D'accord ?
www.petitionpublique.fr/?pi=P2013N42561
***
I am out of office until the 29th July. I will get back to you as soon as I return.
Je ne pourrai pas consulter mes mails avant lundi 29/07/2013. Pour toute urgence vous pouvez joindre Tony S. (Philippe B.)
***
J'adore ton véritable silence ! Je vous embrasse tous les deux…
Bonnes vacances (Sophy M.)
***
D'accord : c'est signé ! Bises (Cathy P.)
***
Véritable silence 
Signal 
O
Portugués
(Vincent Superior Old Pale)
***
Bé... y'a qu'à d'mander une subvention à l'Etat, tiens ! La Providence c'est pas fait pour les chiens, hein, et encore moins pour les z'artistes. D'tout' façon, l'Etat, il en a de l'argent, pisque c'est l'argent des autres. Et les autres, eh bé, y z'ont toujours d'l'argent. C'est inépuisable. Y'a qu'à voir ce gros plein d'soupe de Depardieu, tiens ! Et pis on sait bien qu'l'Etat, y jette l'argent par les fenêtres, alors un peu plus un peu moins, hein... Un coup d'inutile par ci, un coup d'inutile par là... Au point où on en est... d'tout' façon... (Marguerite C.)
***
Comme dirait John,  ce véritable silence m'a l'air bien suspect ; surtout l'étiquette pas très AOC, encore moins ORL. Continuez à faire du bruit, chère Anne, et mettez le en Cage ! (Juliette C.)
***
Tant de vos vanités sont tombées dans les spams... Je vous envoie un peu d'or :
***
Silence
Puisse ce silence vrai sortir de sa perfection (en voilà une belle prison, la perfection !) pour se faire entendre "forte" dans les hauts autant que dans les bas ! (Benoît D.)
***
L'Antitête est ronde et pleine d'air donc elle va rebondir.
Laissons passer l'été et l'on devrait la retrouver dans un coin de Haute, Moyenne ou Basse Auvergne ?
Riom ça irait bien, rions, rions, rions ou alors Chaudes-Aigues pour l'hiver ?
Tout ceci pour une subvention de 150 euros refusée !
L'Antitête est idiote mais faut pas la prendre pour une end-ouille !
Vive le tripoux et le pounty de Maurs !
(Sébastien M.)
***

jeudi 11 juillet 2013

Corrosion, Vanité n°1327

Pendant qu'une tête de l'école au gibier de potence est coupée et qu'un briseur d'omerta est snobé, Anne Hecdoth, peu ou prou bobo mais en proue et moins barge qu'une marie-chantal qui tempête, pavoise. Pourquoi le bac devient bateau et se corrode ?
***
Ah ! j'ai cru lire, fugitivement et inversé, "Courbe de la Nadège"… Ah, Nadège, Nadège… (diminuando)… Nadège… (Vincent L. - excentric-news.info)
***
C'est un bac à sable, ensablé dans le sablier.
Vanité des vanités ! (Marie-France D. - mercerie ambulante)
***
Comme je suis en vacances comme les potaches, en chantant "Maman les p'tits bateaux"  je me demande qui tient les rames ?
(Anny C. - annycejourdhui.fr)
***
Le dessous des cartes.
L’air à l’envers, le ciel est un océan.
De Courbe en Négade, pointe à pointe,
une montagne y navigue…
Je regarde ce ciel,
ses dessous me disent ses cimes…
(Benoît D. - benoitdecque.com)
***
Après exégèse de la vraie Croix et si j'en crois Croix, on va se faire torpiller le croiseur avant qu'il ait le temps de rouiller. M'dame, j'ai bon ?
***

lundi 1 juillet 2013

Blackout, Vanité n° 1326

Pour lutter contre la pollution lumineuse, protéger le sommeil paradoxal des insomniaques pendant lequel l'activité électrique du cerveau est à son comble, économiser l'énergie nocturne, stimuler celle des noctambules lugubres, et assurer la sécurité de tous, les villes sans régime dérogatoire vont s'engouffrer dès ce soir dans les viles ténèbres méphistophéliques de la nuit sombre et profonde. A la lueur des obscurantistes adeptes de la politique de l'autruche qui cultivent le paradoxe pour favoriser la contemplation de leur insondable profondeur ombilicale, Anne Hecdoth gaspille son énergie nycthémérale et circadienne en idées lumineuses. Il est clair que même si la lumière jaillit de l'obscurité, la nuit tous les chats sont gris. Mais quel est le térawattheure du spectre blanc ouateux d'une chambre noire sous la lumière crue de midi ?
***
Quelle lumière assourdissante !
(Marie-France D. - mercerieambulante.typepad.com)
***
Sujet d'actualité depuis déjà des lustres. À la fin du XIXe siècle, Fernand Lope, maintes fois candidat malheureux à la mairie de Paris, dont les partisans, les 'lopes', affrontaient verbalement ses adversaires, les 'antilopes', dans les cafés du Quartier latin, avait — et n'avait — que deux points à son programme électoral : 1. l'extinction du paupérisme après 10 heures du soir. 2. le prolongement du boulevard Saint-Michel jusqu'à la mer. Lumineuse journée juilletale à vous. (Vincent L. - www.excentric-news.info)
***
Blanc-lumière.

Au risque de me faire blackbouler, je recouvre ma toile d'une fine couche de blanc, celui de titane et je l'expose au seul soleil, celui de midi. (Benoît D. - benoitdecque.com)

***
Tout cela me parait bien obscur...
(Juliette C. - juliettecharpentier.over-blog)
***
Garwolin est une commune rurale de la voïvodie de Mazovie et du powiat de Garwolin. Elle s'étend sur 136 km² et comptait 12 114 habitants en 2007. (Sébastien M.)
***
Bon, alors euh... "rallumons les étoiles" - Guillaume Apollinaire (ella)
***