La démarche

L’idée est, par une approche artistique et sociologique, autant sur le plan social que sociétal, de questionner les vanités contemporaines, le caractère éphémère des choses, voire la futilité des préoccupations humaines.

Toute ressemblance avec des personnages ou des faits réels n'est que fortuite.

Quelques références : les vanités, les cabinets de curiosités, les ready made, Christian Boltanski, Sophie Calle, Claude Lévêque, Martin Paar...

lundi 30 avril 2012

Entre deux tours, Vanité n°1218


L’été sera chaud ! De New York à Paris les érections architecturales font la fierté des peuples. Pour ne pas se prendre une casquette, Anne Hecdoth propose une course de vitesse entre le Trocadéro et le Word Trade Center. Entre les deux tours, combien de temps le parcours orthodromique permet-il de gagner par rapport à la distance loxodromique ?
***
:-) (Rémi B.)
***
Je suis absent jusqu'au 09 mai. Je prendrai connaissance de vos messages dès mon retour. (Gildas M.)
***
Il ne manque plus qu'un faux brin de muguet ! (Hécate)
***
Forza Ferrari ! (David-Emmanuel L.)
***
Merci pour toutes ces pensées qui nous ouvrent de nouvelles portes vers la beauté, le bonheur et la joie. A mon tour, je t’offre une petite pensée bien modeste. Mais, être une artiste n’est pas donné à tout le monde ; ce sont les petites choses qui peuvent parfois apporter du renouveau… (Michel G.)
***
Salut à toi grande poétesse, dite Anne ! J'espère que tu prends bien soin des Ferrari de ton seigneur et maître. Je te souhaite beaucoup d'imagination car tu es vraiment géniale. Je dois avouer cependant que, jouant beaucoup de musique, je n'ai pas le temps de me plonger dans la philosophie lol. (Joselito)
***
La Tortue et le lièvre
Le lièvre et la tortue alloient pour leur profit :
Qui croiroit que le lièvre eût demeuré derrière ?
Cependant je ne sais comment cela se fit,
Mais enfin la tortue arriva la première.
Ésope - (Anny C.)
***
Courir entre les tours ? Je m'y romprais le cou... (Marc V.)
***

lundi 23 avril 2012

Vrais débats, Vanité n°1217


Et crotte ! Se confrontant aux fronts météorologiques des hauts débats climatiques dans sa vraie vie de faussaire, et pour affronter le trépas de son ordinateur et l’obsolescence de son logiciel de retouches d’images, Anne Hecdoth commence un vrai travail de deuil. Pourquoi fait-il si froid ?
***
I am out of the office from 23/04/2012 16:30 until 30/04/2012 09:30. Thanks for your email. I am currently away in Hong Kong for a meeting. I will have access to my emails irregularly. I will get in touch as soon as possible in response to your email. Please call the office for any urgent querries. (Virginie C.)
***
Trois fois hélas ! C'est la vie... (René G.)
***
Tu as raison de tricoter tes chaussettes sur l'écran noir de tes nuits blanches. "Pieds au chaud, cœur léger", dit un proverbe inuit. Ce froid est inhumain, reste chez toi et tricote-nousi des anecdotes en laine des Pyrénées. (Anny C.)
***
Le PC est mort, vive le Mac !
Je sais, c'est lourd, mais c'est dans l'air du temps. Sinon, j'adore la petite frise de pommes derrière. (Juliette C.)
***
Comment faisait-on, hein ! avant tous ces logiciels ? Moi, je n'y entrave que "pouic", je ne me fais pas aider par une machine : je fais. ET je n'en débats qu'avec moi-même !!! Simplify and enjoy ! (l'Artis'Anne)
***
L'imprudente Anne Hecdoth s'est-elle découverte d'un fil (électronique) pour prendre ses faux airs de printemps ? Pourtant nous ne sommes qu'en avril ! Crotte de souris ! (l'Ambuleuse)
***
Ton petit encart sur Hilaire Colcombet m'a fait penser que tu avais perdu un membre de ta famille, grand père ou grand oncle... Aussi reçois toutes mes condoléances et mon affectueuse amitié (d'autant que la dernière Vanité évoque le deuil... même s'il s'agit d'ordinateur, qui est devenu notre mémoire de remplacement, mais ne dit-on pas en Afrique qu'un vieux qui disparaît, c'est une bibliothèque qui brûle...?) (Eric D.)
***
Tout le monde meurt. C'est à la mode. (Heurv')
***
Parce que l'ordinateur a de la mémoire mais pas de souvenir... (ella)
***
Frangement oui, pourquoi ? (Marc V.)
***
La mort est plus froide que le marbre des tombeaux... Le deuil glace. Plus rien à voir ! (Hécate)
***

lundi 16 avril 2012

Titanic, Vanité n°1216

Succombant au mot-clic – pas que beau – Titanic, Anne Hecdoth étale sa culture titanesque, qui dégouline dans les trous de son authentique mémoire entartinée, pour ancrer les naufrages du temps tyran engloutissant les mythologies du siècle et étirant son tirant d’eau sur le caveau des vieux os braqués à l’Elysée d’un résistant au sang-froid. Dans l’ondoyance de ce monde lévogyre et dextrogyre, qui saura en tirer le meilleur parti ?
***
Je ne serai pas joignable jusqu'au 23 avril. En cas d'urgence, merci de contacter ....@....com
I am out of office up to April 23th. in case of emergency please contact ....@....comI will get back to you as soon as I return (Philippe B.)
***
(Alix S.)
***
Nique Tatie Anne !!! Bof, il est tard… (Sofaille)
***
Plouf ! (:-)eurv')
***
COOULE Raoul ! (Juliette C.)
***
Un conseil en forme de question : ne serait-il pas possible, techniquement, de permettre au lecteur de trouver le "commentaire" de J. Croix À DROITE de la vanité, plutôt qu'EN DESSOUS, de façon à avoir les deux textes en même temps à l'écran, ce qui éviterait de faire défiler de haut en bas et de bas en haut pour mieux (te) "suivre", genre comme ça ? (Christian C.)
***
Tout va à vau l'eau, et le fleuve du temps, indifférent, passe, mais garde la mémoire des coups de rame à droite et à gauche. (Anny C.)
***
Hic ! tonnerre de Brest ! ta mer(sic)devant l'isoloir élyséen. (ella)
***
C'est cool ! (l'ambuleuse, mfd)
***
Le yacht pas que BEAU L'AURAIT-il évité, au FOU QUAI ? TSS (Marc V.)
***

lundi 9 avril 2012

Stratégies, Vanité n°1215

Addict à  l’actualité urbi et orbi au ras des pâquerettes en ces périodes de crise de foie et de foi, Anne Hecdoth, en fin stratège, en appelle au dix vains sons de cloche oscillante. A trop tirer la corde vocale en berne des voies foisonnantes qui se tracent dans un dédale propositionnel circonstanciel, à quel esprit sain se vouer ?

***
I am out of the office from 05/04/2012 18:00 until 10/04/2012 09:30. Thanks for your email. The office is closed during the bank holiday Easter week-end. I will get in touch as soon as possible in response to your email next week. (Virginie C.)
***
Même son de cloche chez moi... pourtant j'entre toujours dans ce lieu-là sur la pointe des pieds. (Vincent L.)
***
Ben oui. On se le demande. Quand Anne daignera-t-elle nous apporter les réponses dont l'humanité a besoin ? (:-(eurv' qui ne rigole pas)
***
Je pense à toi, on est chez Jérôme jusqu'à demain matin, ensuite L'Âge-quatre-Maux jusqu'au 2 mai ! (Martine D.)
***
Les cloches sont d'un vaniteux de nos jours !
http://0z.fr/6jYzE (Juliette C.)
***
Bénédiction papale, discours politiques, stratégies administratives, économie d'énergie... Il y a longtemps que J Croix plus et beaucoup d'autres aussi. Aujourd'hui, même les cloches sont électriques, au large un porte-conteneurs s'avance et dans le ciel je les entends qui viennent... La prophétie se réalise : ils volent ! (Jacques B.)
***
A la saint jamais pour ne pas prendre des vessies pour des Lanternes. (René G.)
***
Il y a toujours quelque chose qui cloche ici !!! (L'Artis'Anne)
***
Toutes les vaches ont une cloche autour du cou dans les pâturages, tradition et folklore ! (Hécate)
***
Pour qui sonne le glas ? (Anny C.)
***
Qui n'entend qu'une cloche, n'entend qu'un son ! (l'ambuleuse, mfd)
***
... foie, foi, voies fois, à quel chien ce voua voua ? (Marc V.)
***

mercredi 4 avril 2012

Atmosphère, Vanité n°1214

Le despotisme des écrans numériques cauteleux, soumis à l’arbitraire équitable, parasitent et pathétifient les cabinets administratifs. Si d’actionner une chasse chasse une mer de mousse verte émétique et rampante, quel sera l’atmosphère sur place ?
***
Ça ne sent pas bon...
Et ton 'anecdote' de cette semaine est presque trop jolie...
Les chasses d'eau sont bloquées...
Pourtant, qu'il est joli le temps des cerises, des gais rossignols, des merles moqueurs...
Quand le rechanterons-nous ?
Faut-il ne pas désespérer ou redespérer... (ceci n'est pas un néologisme mais simplement une espagnolade "desperados"Billancourt ? (Anny C.)
***
Chère Anne. L’écologie c’est bien mais il faudrait quand même nettoyer tes toilettes de temps en temps.  (David-Emmanuel L.)
***
Résonances : despote de chambre, écrans fumériques, nuit des longs cauteleux, surmoi soumis, à mort l'arbitraire, café du commerce équitable, parapente parasite et intouchable, pathétique de canard (enchaîné), cabinets administratifs au fond du couloir, actions de chasse gardée, qui va à la chasse perd sa classe, mousse qui pousse n'amasse pas..., verte tue eux, l'émétique salutaire qu'on appelle guerre (Stendhal), c'est en rampant qu'on devient..., atmosphère, atmosphère..., place du marché commun, communautairement dit européen... En première (et dernière) approximation. (Vincent L.)
***
Wouah ! Je viens de vérifier dans vos anciens articles : le trois avril est bien votre date anniversaire ! Et je vous jure que je ne l'ai pas fait exprès ; presque la même date que la crâneuse. (Bon, les zotres, c'est une conversation privée, vous n'êtes pas obligés de lire)
En ce qui concerne les pâtes éthiques aux chiottes, ce Cabinet proliférant aux jubilations colorées excite ma Curiosité débordante ! (Juliette C.)
***
Ça merdoie ! (:-)eurv')
***
"Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme" - Einstein (l'Artis'Anne)
***
Je préfère le vert moussu au vermoulu. Vermouth ?... (Hécate)
***
La cuvette prend la mousse ! ça la rend verte !
"De par ma chandelle verte, merdre, madame..." Ubu Roi - Alfred Jarry (l'ambuleuse, mfd)
***
On aperçoit parfaitement ce qu'on appelle les ceintures de lichens, elle ne reçoit que des embruns. C'est absolument caractéristique. La principale étant Rhizocarpon geographicum. Elle est tout à fait particulière. C'est très joli à voir, on n'y pense pas quand on voit ça parce qu'on se dit : "Il n'y a rien là-dessus, c'est sale !". En fait, il y a toute une vie qui est en dessous, il y a plusieurs espèces et elles ont des parasites. Et là, ce sont des lichens qui sont parasites des autres lichens et ils sont absolument magnifiques... Je suis sûr que l'on va trouver puisqu'ici, il y a des moules et il y a du bernique. (La bête humaine)
***
Pour répondre à David-Emmanuel Louis de Bretagne, pays du cochon roi, je dirai que la Belle Anne ne s’est jamais baissée pour nettoyer "les cabinets" car elle a, comme tous les grands de ce monde, un technicien diplômé du nettoyage au kärcher qui fait ce travail avec beaucoup de romantisme... y mettant les doigts pour s’imprégner du parfum de la vicomtesse Anne, laquelle pourra refaire un stage d’apprentissage... pour la plus grande joie de ceux qui trouvent qu’il faudrait qu’elle "lave ses toilettes de temps en temps" par elle-même, plutôt que de perdre son temps en de vaines paroles sans objet. Qu’elle nous parle d’amour et de kamasoutra ce sera une page plus commentée lol ! (Joselito)
***