La démarche

L’idée est, par une approche artistique et sociologique, autant sur le plan social que sociétal, de questionner les vanités contemporaines, le caractère éphémère des choses, voire la futilité des préoccupations humaines.

Toute ressemblance avec des personnages ou des faits réels n'est que fortuite.

Quelques références : les vanités, les cabinets de curiosités, les ready made, Christian Boltanski, Sophie Calle, Claude Lévêque, Martin Paar...

lundi 27 août 2012

Lune, Vanité n°1235


Tombée dans la lune quand elle était petite et bien avant Armstrong, Anne Hecdoth est heureuse de vous faire part qu’elle vient de la décrocher. Aussi, elle demande sa part de gloire et d’honneurs à prétention mondiale. Qui viendra samedi ?
***
Je suis absent jusqu'au 29 août. Je prendrai connaissance de vos messages dès mon retour. En cas de besoin, joindre le bureau de Poitiers. (Gildas M.)
***
On voit que vous regardez trop la télé et ce depuis 1969 (ça fait mal aux yeux), que vous êtes équipée pour ouvrir une petite fenêtre sur le monde et sur la Mer de la Tranquillité, que vous avez tous les moyens terrestres et stellaires de communication, donc que vous êtes fin prête pour le grand départ ! Partez en soucoupe, avec entrain mais pas en train, car êtes-vous bien assurée pour le voyage ? (Juliette C.)
***
Je vais faire mon possible pour samedi. (Eric D.)
***
N'importe où, tu es la reine de la nuit et de la divine surprise. (Hélène F.C.)
***
Étrange, n’est-ce-pas, de voir sur ce cliché, comme l’ex indispensable source de savoir qu'est un livre, ce qu'il peut sembler lumineux par rapport à la noirceur fade des nouvelles sources médiatiques électroniques. Quel contraste ! (David-Emmanuel L.)
***
Il y a dans ce pays une fracture sociale. (Sébastien M.)
***
***
Désolé, bien que n'étant pas soupe au lait, je n'en suis pas pour autant, hélas, bordelais, donc pas question pour moi, ce jour, de me faire coacher par la fine mouche. Nonobstant, excellent moment grand et menu à la cARTe... art home. (Vincent L.)
***

mardi 21 août 2012

Miaou, Vanité n°1234


La mi-août étant passée, les fêtes estivales terminées, Anne Hecdoth a trouvé un dérivatif sur ses sujets sociétaux et autres barbarinades : hésitant entre une grande prière œcuménique et un petit message pathétique, elle propose plutôt de se poiler et de spoiler la fin de l’été…  Comment miauler en riant ?
(photo : Régine V.)

***
Je suis absent jusqu'au 29 août. Je prendrai connaissance de vos messages dès mon retour. En cas de besoin, joindre le bureau de Poitiers. (Gildas M.)
***
Je suis en congés jusqu'au 3 septembre inclus. Pour toutes questions pendant cette période, vous pouvez contacter Nathalie B. (Mélanie L.)
***
Pour l'instant je ne vois qu'un matou dépoilé en station debout et qui se tient les côtes. (Juliette C.)
***
Comment piauler en brillant ? Comment s'étioler en grillant ? Comment violer en criant ? (L'Artis'Anne)
***
Je t'envoie une photo moins poilante mais miaulante de faim : celle du monument de la famine de Mottisk Irlande. Bisou x. (Hélène F.C.)

***
Belle retranscription de la vanité du savoir. Tant de livres que l’on n'emporte pas dans la tombe. (David-Emmanuel L.)
***
Comment miauler en riant ?
1/ éloigner ciseaux et allumettes
2/ prendre de la vitamine D et du calcium. (ella)
***
Ron ron de contentement ! Bises. (Régine V.)
***
***
Rien de tels pour penser que miauler et rire. (Clémence A.)
***
Anecdote : Sylrie le Rom, l'écolo git et l'essence livret à l'heure oh, qu'il fait doux de boire uni, lever, un éléphant rose en cette fin de mois doutes. (Gisèle A.)
***
[...] elle sursauta légèrement en voyant le chat-du-comté-de-Chester assis sur une branche d'arbre à quelques mètres d'elle. 
Le chat se contenta de sourire en voyant Anne Hecdoth. Elle lui trouva l'air fort aimable ; néanmoins, il avait des griffes extrêmement longues et un très grand nombre de dents, c'est pourquoi elle sentit qu'elle devait le traiter avec respect. -Lewis CARROLL, Anne Hecdoth au Pays des merveilles (Marie-France D.)
***
Illedéputo ! C'est mon oncle Ramon avec les mains de Dürer !  (Sébastien M.)
***


lundi 13 août 2012

Big Brother, Vanité N° 1233


Selon le principe du filtrage mécanique, Anne Hecdoth ne cherche pas mais trouve… Poussée dans l’impasse d’un grenier qui se vide et se débarrasse de ses objets obsolètes, elle ressasse les traces du passé et remplace sa passoire trépassée. Mais qu’est-ce qui se passe de si fascinant sur ces puces ?
Hommage à Daniel Spoerri,
Topographie anecdotée du hasard (1962), Marché aux puces (1976)
***
Je suis absent jusqu'au 29 août. Je prendrai connaissance de vos messages dès mon retour. En cas de besoin : joindre le bureau de Poitiers. (Gildas M.)
***
Suis à la recherche d’assiettes et couverts basco-béarnais pour offrir à ma maman. Si tu en as, tu me fais signe, je t’en débarrasserai. (David-Emmanuel L.)
***
Allez donc voir à Beaubourg le petit film de Valérie Mréjen, La Peau de l'ours, vous saurez ce que savent les enfants du marché aux Puces. (Marc V.)
***
Alité mais littéralement atterré de la littéralité toute luthérienne de l'alitération... (Michel G.)
***
La passoire trépasse, la carav'Anne... passe ! Car,
"Dans les musées sentimentaux, les objets exposés ne fonctionnent pas par leur valeur esthétique ou documentaire. Ils n'existent que par leur charge émotive […]. Ce genre d'objets n'a aucune valeur scientifique. On ne peut rien en déduire." - Daniel Spoerri, Introduction à la collection de Mama W.- Château d'OIRON (Marie-France D.)
***
 Nous ne voulons pas voir nos bons souvenirs trépasser. Amicalement (René G.)
***

lundi 6 août 2012

Curiosity, Vanité n°1232


Valeureuse comme Mars, en ce jour de lune évalué comme plus vieux qu’hier et bien moins que demain, Anne Hecdoth a validé une valeur sentimentale en technologie ingénieusement valable pour ranger lunettes de soleil et crème à bronzer. Et, pour que la sieste soit plus douce, les Mars restent à portée de mains. Mais où est sont passés les Snickers ?
***
Je suis absent jusqu'au 20 août. En cas d'urgence, merci de vous adresser à l'accueil de l'agence. (Denis C.)
***
Je suis absent jusqu'au 29 août. Je prendrai connaissance de vos messages dès mon retour. En cas de besoin : joindre le bureau de Poitiers. (Gildas M.)
***
Je suis absent jusqu'au 29 août. Je prendrai connaissance de vos messages dès mon retour. En cas de besoin : joindre le bureau de moitié. (Sébastien M.)
***
"Mars qui rit parmi les averses, prépare en secret le printemps..." - Théophile Gautier. (René G.)
***
Et les Raider "deux doigts coupe-faim" ?
Et le gros Groquick sur les boites de Nesquik ?
Et le savon Zest pour se réveiller le matin ?
Et l’Omo micro maousse pas rikiki ?
Séquence nostalgie rétrograde :o)
Que c’est vain mais que c’est bon !!! (David-Emmanuel L.)
***
Pas mal le coussin pyjama....... (Elisabeth C.)
***
Ces vanités sucrées ne sont plus de mon âge ! Je préfère le bon vieux carambar ! Belles vacances au pays des Snickers ! (mercerie ambulante)
***
Tant de gourmandises, ça donne des boutons ! (Marc V.)
***