La démarche

L’idée est, par une approche artistique et sociologique, autant sur le plan social que sociétal, de questionner les vanités contemporaines, le caractère éphémère des choses, voire la futilité des préoccupations humaines.

Toute ressemblance avec des personnages ou des faits réels n'est que fortuite.

Quelques références : les vanités, les cabinets de curiosités, les ready made, Christian Boltanski, Sophie Calle, Claude Lévêque, Martin Paar...

dimanche 31 août 2014

Pétole, Vanité n°1423

C'est en rentrant d'une belle île à la voile et sous le pet d’Éole qu'Anne Hecdoth a eu vent de ce nom "pétole" et, ce soir, c'est en croquant des pétoles sur son hamac, qu'elle souhaite en coup de vent bon vent à tous les pétolets et toutes les pétolettes, ainsi qu'à tous ceux dont elle n'éventera pas les fonctions. De quoi se vanterait-elle ?
video
***
Eh Bin ! C'est réussi ! Maintenant j'ai le mal de mer ! Me faire ça ce soir.... Pffffffffff ! (Juliette C.)
***
Ah je ne résiste pas à t'envoyer les photos prises ce matin en un lieu au nom singulier, en totale harmonie avec ta Vanité n°1423... Pour te situer l'endroit, c'est dans les environs de Belvès (sans jeu de mots, je te jure). (Eric D.)

***
Internet évente aussi ce fromage suisse 50% de lait de chèvre et 50% de lait de brebis. Y a pas que le chocolat en Suisse ! (Marc V.)
***
Voilà une rentrée pétulante ! :-) (Heurv')
***
Il était une fois un pétolet, 

Il était une fois un vent…

Une autre fois une pétolette, et puis le même vent… 
Ce vent, dans sa faiblesse, 
tant de douceur. 
Ce vent, un souffle.
Et maintenant une voile… 
Pétolet recherche Pétolette.
***
Pét(r)oleuse !
Bon, je reviendrai, plus disponible, lorsque j'aurai atteint, bientôt, la dernière case (supposée) de mon jeu de (Ma Mère) Loi. Cordialement. (Vincent L.)
***
Sous le doux balancement d'Eole... la paresse gagne du terrain. (Hécate)
***

1 commentaire:

  1. J. Croix, critique et historien en art31 août 2014 à 20:57

    La vidéo montre un coin de terrasse sous un ciel estival, bleu et limpide. Au premier plan, l'on devine une personne qui se balance nonchalamment sur un hamac. Au fond, se trouve une immense voile aux fonctions inutiles et dont l'inertie atteste la pétole d'une douce soirée d'été.

    Le texte fait allusion
    - au vent (pet, Éole, avoir vent, en coup de vent, bon vent, éventer...)
    - à l'absence de vent (pet d’Éole, pétole)
    - à Cenon (ce nom) où elle se la pète en ventilant les factures d'un établissement qui n'a pas bon vent
    - pétole = en Suisse, petit chocolat en forme de crotte de chèvre
    - pétolet et pétolette = en Suisse, termes affectueux donnés aux enfants
    - à la rentrée des classes (elle souhaite bon vent à tous les pétolets et toutes les pétolettes)
    - à tout ce que l’on voudra selon son imagination et ses propres références culturelles

    Le rapport texte/image évoque la vanité de l'oisiveté et des vacances qui mettent les voiles.

    RépondreSupprimer