La démarche

L’idée est, par une approche artistique et sociologique, autant sur le plan social que sociétal, de questionner les vanités contemporaines, le caractère éphémère des choses, voire la futilité des préoccupations humaines.

Toute ressemblance avec des personnages ou des faits réels n'est que fortuite.

Quelques références : les vanités, les cabinets de curiosités, les ready made, Christian Boltanski, Sophie Calle, Claude Lévêque, Martin Paar...

lundi 27 septembre 2010

Transhumance, Vanité n°1039


Les manifestations sont la faute à la tradition ! Anne Hecdoth n’ergote pas pour décrypter la société : "La tâche du berger serait bien plus dure sans l'amour de ses moutons", apprend-on de source sûre (De vous à moi, Anne Barratin - 1892, A.Lemerre). Mais, franchement, qui est cette Anne???
***
C’est Anne la Pucelle qui gardait ses moutons et, entendant des voix, ne comprit pas que c’était celle de son GPS. Elle suivit donc ses moutons qui, tout droit, l’entraînèrent vers une route qu’elle a crue prioritaire, pour faire comme tout le monde. (Marc V.)
***
"La tâche du berger serait bien plus dure sans l'amour de ses moutons", cites-tu. S'il s'agit des moutons qui aiment leur berger et non du berger qui aime ses moutons, j'ajouterai ... de ses moutons pensants. Juste pour dire que si l'on veut réaliser une tâche il faut un minimum de relationnel avec si possible un peu d'affect... Ce qui n'est guère à la mode en ce moment! (Pierre B.)
***
Est-ce une Anne de type Anne-à-thème ? Elle va se faire tondre. (Marie-Christine M.)
***
Anne revisite l'Arcadie ! (Hécate)
***
Je ne sais pas si ce sont des ânes laineux ou haineux mais ils risquent de terminer verts et à poil ou tondus jusqu'à l'os. Une chose est sûre, je ne les suivrai pas pendant 62 ânées. Bêêêêêêêê! (Juliette C.)
***
Et si c'était PAnne-urge? (Elisabeth C.)
***
Le mouton noir est celui qui se rebelle, celui qui ne suit pas la route des moutons blancs... qui ne bêle pas avec les moutons, qui hurle comme il peut avec les loups, le vilain petit canard... On aura beau dire, le loup aurait-il mangé l'agneau si celui-ci ne l'avait pas tenté par sa nature même? Attention, il faut rester vigilant à la route que prend le berger... l'amour est aveugle... et le berger s'illusionne peut-être... Moralité: attention pour qui nous votons! Ne soyons pas nurge! (Anny C.)

***
Qu'il doit être doux de se laisser guider pas ces moutons et leurs cloches bucoliques!!! Mais gare au danger qui guette!!! Anne Barratin n'y a pas pensé, il est vrai qu'avec un nom pareil elle ne peut être que fictive. Je commence même à me demander si Anne Hecdoth ne serait pas de la même famille??? :-\ (Cathy P.)

1 commentaire:

  1. J. CROIX, critique et historien de l'art29 décembre 2010 à 18:18

    La vidéo montre la transhumance des moutons par Lanne-en-Barétous où Anne Hecdoth a passé son week-end.

    Le texte fait allusion
    - aux manifestations actuelles contre la réforme des retraites
    - aux paradoxes des convenances sociales
    - au démontage sémiologique des phénomènes de société
    - à une citation d’Anne Barratin trouvée sur Internet et qui semble bien être un « hoax » (mot anglais employé pour signifier les canulars du web)

    Le rapport texte/image évoque la vanité du baratin communautaire et des mouvements de foule.

    RépondreSupprimer