La démarche

L’idée est, par une approche artistique et sociologique, autant sur le plan social que sociétal, de questionner les vanités contemporaines, le caractère éphémère des choses, voire la futilité des préoccupations humaines.

Toute ressemblance avec des personnages ou des faits réels n'est que fortuite.

Quelques références : les vanités, les cabinets de curiosités, les ready made, Christian Boltanski, Sophie Calle, Claude Lévêque, Martin Paar...

mardi 19 février 2013

Masculinisme, Vanité n°1307

Chez l’acrotomophile,
Ma foi, bien belle gosse,
Anne Hecdoth, subtile,
Y voit vraiment un os
Car le coureur estropié,
Sur des lames perché,
En a fait un carnage
Alors qu’un père amer,
De ses mômes séparé,
Lance une fiole à la mer,
Sur une grue perché,
Il installe son couchage
Pour toucher l’entourage,
Et qu’un pilote chevronné,
Au volant d’une Mini lancé,
Réalise un backflip à 360 degrés…
Si le masculinisme avance, que faire aujourd’hui ?

***
Miaou, je travaille, Big dort. Voilà à part cela rien de 9, biz (Jacques B.)
***
À celui qui s'envoie en l'air avec une grue, faudrait rappeler qu'c'est pas tous les jours qu'elle rigole. Et pour l'acrotomophile, hélas, pas de chocolat ! (Marc V.)
***
masculinisme
en grand, en fort, en haut… rapide et puissant et tout en MAJUSCULES !
masculinisme, mais c'est le majusculisme qui s'y cache !
quo vadis, où vas-tu petit ? 
petit, de petites choses…
petites et minuscules
cursives à la plume
petit, 
propose-nous ton minusculisme,
et nous serons amis ! (Benoît D. - www.benoitdecque.com)
***
Revenir aux pigeons voyageurs et à la marche à pied.
CQFD. (Marie-Hélène B.)
***
Faire genre... (ella)
***
Tu as cette semaine du grain à moudre. Jolie poème ! (Marylène B.)
***
Qu'en termes choisis,
ces choses là sont dites !!
Et la photo fort à propos !
Bravo car j'ai tout compris...
(Sophie C.)
***
On ne naît pas homme, on le devient... parfois en faisant la grue ! (Anny C.)
***
***
Ben merde alors ! (Sébastien M.)
***
Philhellène lexicophile, philosophe ampélophile, je découvre (et je jubile) le mot "acrotomophile". LES BRAS M'EN TOMBENT ! (Dominique P.)
***

1 commentaire:

  1. J. CROIX, critique et historien en art19 février 2013 à 21:47

    L'image montre divers objets sur une tablette : des petites voitures dont un camion-grue (jouets de garçons), des roses fanées dans un panier rouge, un téléphone, un agenda reproduisant une œuvre de Ben.

    Le texte fait allusion
    - acrotomophile (du grec "acro", extrémité, membre ; "tomo", coupure ; "philia", attirance, amour de) = personne sexuellement attirée par un partenaire amputé
    - à Reeva Steenkamp (bien belle gosse)
    - à Oscar Pistorius (os car le coureur estropié…)
    - au style de Jean de la Fontaine (sur des lames perché, de ses mômes séparé, sur une grue perché, d'une Mini lancé)
    - à Serge Charnay (un père amer)
    - à Guerlain Chicherit (pilote chevronné)
    - backflip = saut périlleux arrière
    - au masculinisme (mouvement macho, voire "anti-féministe", qui prêche un rétablissement de la supériorité de l'homme sur la femme)
    - à la torpeur actuelle de l'artiste

    Le rapport texte/image évoque "la Domination masculine" (essai anthropologique de Pierre Bourdieu, expliquant les causes de la permanence de la domination des hommes sur les femmes dans toutes les sociétés humaines) et la vanité de l'égalité des genres.

    RépondreSupprimer