La démarche

L’idée est, par une approche artistique et sociologique, autant sur le plan social que sociétal, de questionner les vanités contemporaines, le caractère éphémère des choses, voire la futilité des préoccupations humaines.

Toute ressemblance avec des personnages ou des faits réels n'est que fortuite.

Quelques références : les vanités, les cabinets de curiosités, les ready made, Christian Boltanski, Sophie Calle, Claude Lévêque, Martin Paar...

mardi 19 mars 2013

Pingouin, Vanité n°1311

Courtoise mais pas manchote, Anne Hecdoth met tous les pingouins dans le même sac à malices pour offrir une nouvelle expérience sensible. Depuis qu'elle croque Odile dans sa démarche numérique, les frontières entre la réalité sensible et le monde virtuel s'effacent. En cette semaine de courtoisie, si la disparition annoncée des humanités numériques en fusion de sens marque le vieillissement des flux en vrilles, comment lutter contre les noms d’oiseaux ?
video
***
Quelle vidéo étonnante !!! D'où ça sort ??? (Damien C.)
***
Il faudrait trouver le moyen d'améliorer le Q.I. (cui ! cui !).
(Marie-France D. - mercerie ambulante)
***
A propos de croque Odile, voici la poésie que mes CE1 ont apprise :
Odile
Odile rêve au bord de l'île
Lorsqu'un crocodile surgit.
Odile a peur du crocodile
Et pour éviter un "ci-gît"
Le crocodile croque Odile.
Caï raconte ce roman
Mais peut-être Caï l'invente
Odile est peut-être vivante
Et je crois bien que Caï ment.
Un autre ami d'Odile, Aligue,
Pour qu'on répande cette mort,
Se démène, paye et intrigue.
Moi, je trouve qu'Aligue a tort.
Jean Cocteau (Leslie C.)
***
Je vois qu'on est allée pingouiner les soldes sur la banquise...
(Juliette C.)
***
Merci de ne me désabonner de vos "vanités". (Valérie O.)
***
Où trouves-tu tes idées ? Es-tu retournée en Afrique du Sud ? Bisous à vous deux (Sofaye M.)
***
Mon Pingouin à moi !
Un point à l'endroit et son envers, la partie commence tricot serré… le cœur de ma mère est à l'ouvrage, je fais corps avec la pelote.
La laine ! Je suis garant de son bon dévidement et j’ai six ans.
Là, devant moi, deux longues aiguilles… mouvements rapides, cliquetis synchro… deux petites escrimeuses… et que le jeu soit du 2 ou bien du 7, du plus fin au très gros, l'improvisation est en jersey, mousse, ou riz… j'en suis l'arbitre… Une torsade maintenant, celle qui complique tout, ma mère s'en amuse… "Attention toi ! Surveille ton fil !" Une diminution et c'est déjà la base du col.
Temps d'arrêt, changement de pelote, premier essayage et seconde manche : mon pull apparaît.
Il me restera entre les doigts le bout de l'écheveau et quelques manchettes de papier brillant marquées de la silhouette d'un animal qui va me devenir familier et se transformer en compagnon de jeu : mon Pingouin à moi !
Si J. Croix était à mes côtés, il pourrait nous rappeler que : Créée en 1927, Pingouin ® est la marque incontournable du tricot et du crochet. Cette laine à tricoter se distingue par une qualité irréprochable et de nombreuses innovations qui s’adaptent à toutes les tendances.
(Benoît D. - www.benoitdecque)
***

3 commentaires:

  1. J. CROIX, critique et historien en art19 mars 2013 à 21:40

    La vidéo montre des automates représentant des pingouins déguisés en poules de luxe, avec lunettes de stars, cols de fourrures et sacs à mains en croco, se dandinant en cadence devant un décor évoquant la banquise.

    Le texte fait allusion
    - à la semaine de la courtoisie au volant
    - à la chanson "le Pingouin", chanson controversée de l'épouse de l'ex président de la République, extraite de l'album "Little French Songs" qui sortira le 1er avril prochain et qui ferait allusion au manque de courtoisie du président de la République actuel
    - aux manchots (pas manchote), aux pingouins et aux crocodiles (croque Odile)
    - à l'artiste elle-même et à sa démarche expérimentale (nouvelle expérience sensible)
    - à l'artiste inconnue, Odile Colcombet, dont elle croque souvent le portrait
    - à la disparition annoncée de Google Reader (voir : http://www.franceinfo.fr/high-tech/nouveau-monde/la-disparition-annoncee-de-google-reader-marque-le-vieillissement-des-flux-rss-921825-2013-03-18)
    - aux insultes courantes et autres écarts de langage
    - à tout ce que l'on voudra en fonction de ses propres références et de son imagination.

    Le rapport texte/image évoque la vanité des bonnes manières.

    RépondreSupprimer
  2. J. CROIX, critique et historien en art19 mars 2013 à 22:32

    @Damien C., l'artiste précise qu'elle a ainsi filmé les vitrines des grands magasins parisiens à Noël.

    RépondreSupprimer
  3. J. CROIX, critique et historien en art20 mars 2013 à 23:51

    @Sofaye M., l'artiste rappelle que ses idées sont nourries essentiellement d'anecdotes autobiographiques et d'actualités médiatisées. Elle est retournée bien sûr en Afrique du Sud (voir : http://www.anne-hecdoth.com/2012/01/voeux-dor-vanite-n1201.html) mais pas au Cap, si ce sont les manchots qui vous y font penser...

    RépondreSupprimer