La démarche

L’idée est, par une approche artistique et sociologique, autant sur le plan social que sociétal, de questionner les vanités contemporaines, le caractère éphémère des choses, voire la futilité des préoccupations humaines.

Toute ressemblance avec des personnages ou des faits réels n'est que fortuite.

Quelques références : les vanités, les cabinets de curiosités, les ready made, Christian Boltanski, Sophie Calle, Claude Lévêque, Martin Paar...

mercredi 5 juin 2013

Et moi, et moi, et moi… Vanité n°1322

Nom d'un chien chelou ! Anne Hecdoth la désossée montre un signe manifeste de sextrémisme sans dénudement. Si l'effet mène à l'art activiste, comment savoir s'il est sain d'arpenter les rues de la Grosse pomme ?
Photo produite grâce à l’aimable contribution d’Heurv’
***
Je suis absente jusqu'au 10 juin inclus. Pour toute question ou gestion des factures pendant cette période, vous pouvez contacter Ketty RMerci. Bien cordialement. (Mélanie L.)
***
Vous êtes une vraie cabotine, mais alors, quel chien vous avez ! (Juliette C.)
***
"Langue des cygnes" ? Tu es un vilain petit canard !
Juste te dire, l'an dernier, sur le Causse, tu es tombée sur ma "Veste de mémoire" ; l'expo aura lieu du 7 juillet au 7 septembre, j'y participe mais ne serai chez moi que le 15 ou 16 juillet, donc je dois accrocher avant le 15 juin, date de mon nouveau départ, j'ai peu de temps. Le thème : jardins perdus, jardins retrouvés..... Et bla bla, bon soir au cygne... (ANNE)
***
Moi aussi quand je serai grande, je serai un KEITH HARING… (Benoît D. - benoitdecque.com)
***
Tout est dit. Je veux dire... dans le titre. ;-) (Marguerite C.)
***
Quelle vie de chien ! (Marie-France D.)
***
Toujours aussi géniale. Amitiés. (Bénédikte F.)
***

1 commentaire:

  1. J. CROIX, critique et historien en art5 juin 2013 à 22:10

    L'image montre l'artiste, dans un grand espace d'exposition, en train de se contorsionner devant "le Chien", célèbre œuvre de l'artiste new-yorkais Keith Haring, pour tenter (en vain) d'en imiter la posture.

    Le texte fait allusion
    - au chien, motif récurrent dans la peinture de Keith Haring, qui symbolisait l'autorité, la violence, la domination et la répression de l'état policier
    - chelou : néologisme qui apparaîtra dans les pages du Petit Robert en 2014
    - à Edme Étienne Jules Renaudin, dit "Valentin le désossé", célèbre contorsionniste français, immortalisé par Toulouse-Lautrec
    - au stage de langue des signes que l'artiste a suivi cette semaine (signe)
    - aux manifestations (manifeste)
    - sextrémisme (néologisme des années 2010 et mot-valise composé de "sexe" et "extrémisme") = activisme féministe provocateur utilisant l'image du corps féminin
    - aux FEMEN (l effet mène…)
    - au fait qu'à New York, les femmes peuvent se balader les seins nus

    Le rapport texte/image évoque la vanité de l'image de soi.

    RépondreSupprimer