La démarche

L’idée est, par une approche artistique et sociologique, autant sur le plan social que sociétal, de questionner les vanités contemporaines, le caractère éphémère des choses, voire la futilité des préoccupations humaines.

Toute ressemblance avec des personnages ou des faits réels n'est que fortuite.

Quelques références : les vanités, les cabinets de curiosités, les ready made, Christian Boltanski, Sophie Calle, Claude Lévêque, Martin Paar...

samedi 10 mai 2014

Virus, Vanité n°1416

Tandis que des vers cuistres et comminatoires malmenaient vertement l'ordinateur d'Anne Hecdoth, la brunette excédée a nettement vu sa sthénie galvaudée et envisagé d'abstraire sa binette du net... S'il est étonnant qu'il n'y aie pas plus de meurtres, de qui dépend sa vie ?
***
Je ne pourrai pas consulter mes mails avant le 12/05/2014.
I am out of office until the  12th May, I will get back to you as soon as I return. (Philippe B.)
***
C’est horrible !… (Sophaye)
***
Ce n'est pas une raison pour prendre ce vert en aversion !
(Marie-France D.)
***
Un suicide vain est une mort pour rien. (Hécate)
***
Du rouge sang de ver qui tâche du vert qui voit rouge, ça vaut bien un petit verre de Vain ! (Juliette C.)
***
La question
… de qui dépend la vie ? … question… (Benoît D.)
***
Un virus qui affecTe l'orThographe d'Anne HecdoTh, il esT éTonnanT qu'il n'y aiT personne pour le meTTre en quaranTaine :-) (Marc V.)
***

1 commentaire:

  1. J. Croix, critique et historien en art10 mai 2014 à 15:56

    L'image montre la partie basse du hayon et un bout du pare-choc arrière d'une voiture verte. À la jointure des deux, l'on voit s'échapper les traces d'un liquide rouge sang.

    Le texte fait allusion
    - aux virus et autres vers qui ont infesté l'ordinateur tout neuf de l'artiste
    - comminatoire = menaçant
    - sthénie (du grec stenos, force) = force vitale (ce mot est sorti du dictionnaire en 1998 - RIP - mais, curieusement, pas le mot "asthénie")
    - au fait que l'artiste avait même envisagé de jeter son ordinateur par la fenêtre et de faire mourir son personnage anecdotique...
    - à tout ce que l’on voudra selon son imagination et ses propres références culturelles

    Le rapport texte/image évoque les meurtres et la vanité des créations virtuelles.

    RépondreSupprimer