La démarche

L’idée est, par une approche artistique et sociologique, autant sur le plan social que sociétal, de questionner les vanités contemporaines, le caractère éphémère des choses, voire la futilité des préoccupations humaines.

Toute ressemblance avec des personnages ou des faits réels n'est que fortuite.

Quelques références : les vanités, les cabinets de curiosités, les ready made, Christian Boltanski, Sophie Calle, Claude Lévêque, Martin Paar...

dimanche 11 octobre 2015

C'est la loi, Vanité n°1510

À force de boycotter les interdictions d'interdire contradictoires, Anne Hecdoth ne sait plus à quoi se fier. Piquée, elle ratiocine et préconise comme modus operandi de contrevenir aux règles absconses préventives de la revalorisation du rebut énergisant. Que disent les textes ?
***
Technical details of permanent failure : Google tried to deliver your message, but it was rejected by the server for the recipient domain. The error that the other server returned was : 550 5.2.1 This mailbox has been blocked due to inactivity. (Raymond L.)
***
J'en reste interdite... (Juliette C.)
***
Quoi ? Des cafards cafardeux s'insinueraient en ce lycée si tant ailletèque ??? Comme dirait (pourquoi pas) le professeur J. Croix : j'y crois pas ! (Christian C.)
***
J’adore ;-) Bonne semaine ! (Sophaïe)
***
Vraiment une photo excellente et un commentaire non moins excellent. (Jean-Pierre C.)
***
C'est pourtant simple ! On peut 'cycler' (panneau de droite) mais on ne peut pas déposer les ordures (panneau de gauche), donc (CQFD) : on ne peut pas 'recycler'. (Vincent L.)
***
Quand Anne Hecdoth est dans l'interdiction ! (Nicole V.)
***
Si j'étais le rat, j'irais à vélo (Marie-France D.)
***
À bon tas, bon rat (Marie-Hélène B.)
***
Cette photo est-elle extraite du film de Lelouch qui va bientôt sortir ? Un homme, une femme, rabadabada, rabadabada... (Marc V.)
***
C'est la loi ? Dura lex....! Quelle capilotade cette rue ! (Luc P.)
***
L'artiste ne peut plus mettre ses p'tites étoiles au milieu ? C'est quoi ce bug ? (Eau d'île)
***

1 commentaire:

  1. J. Croix, critique et historien en arts11 octobre 2015 à 19:34

    L'image montre une petite rue grise et étroite. En haut, un panneau de circulation signale qu'elle est en sens interdit, sauf pour les bicyclettes. Un autre panneau, collé sur le mur à gauche, précise en lettres capitales rouges sur fond blanc qu'il est interdit de déposer les ordures sous peine de poursuites. Au dessus, l'on voit un graff noir tagué, réalisé au pochoir, représentant un rat assis de profil tendant en avant ses petites pattes antérieures desquelles semble s'échapper un sac poubelle. Au sol, quelques cartons éventrés sont cachés par plusieurs sombres bacs à ordures ménagères aux couvercles béants montrant leur contenu tandis qu'une dame jette un gros sac-poubelle dans l'un d'eux. Au fond, un personnage sur le pas de sa porte observe la scène.

    Le texte fait allusion
    - aux interdictions
    - au slogan soixante-huitard : il est interdit d'interdire
    - aux petites bêtes qui, bien que shootées à des produits insecticides probablement illicites, envahissent le logement de fonction de l'artiste (piquée)
    - ratiociner = raisonner de manière très subtile et exagérément
    - à la valorisation des déchets ménagers
    - aux lois (les textes)
    - à tout ce que l’on voudra selon son imagination et ses propres références culturelles

    Le rapport texte/image évoque la vanité des textes.

    RépondreSupprimer