La démarche

L’idée est, par une approche artistique et sociologique, autant sur le plan social que sociétal, de questionner les vanités contemporaines, le caractère éphémère des choses, voire la futilité des préoccupations humaines.

Toute ressemblance avec des personnages ou des faits réels n'est que fortuite.

Quelques références : les vanités, les cabinets de curiosités, les ready made, Christian Boltanski, Sophie Calle, Claude Lévêque, Martin Paar...

dimanche 13 décembre 2020

Évaluations, Vanité n°2006

Quels que soient les codes quelconques que compte, en quelque sorte, l'actualité contaminée par les contacts psychologiques, si Anne Hecdoth bloque l'ultracrépidarianisme qui la caractérise, elle ne s'attaque en aucun cas aux actes laïcs de l'époque où l'on escompte détecter le hic des coefficients quand la reconquête économique des mathématiques concourt à couvrir quantité de statistiques qualificatives qui corrompent les questions quantitatives jusque et y compris dans la croissance de critères surclassant les facultés culturelles inéluctables de conditions spectaculaires. Comment calculer les hypothétiques risques sans rixes ?

***
Hello Anne ! Très bonnes fêtes de fin d'année même si l'environnement est morose mais, bon, on fera avec, il  n'y a pas le choix. Merci de penser aux amis ! (Jacques P.)
***
Que Saint Crépin & Saint Crépinien associés m'en protègent, eux qui s'en battaient la semelle ! (Vincent L.)
Zut (cette machine me rendra fol !), j'ai oublié les salutations ultrasanctocrépinocrépinianistes. 
Et très cordialement, de plus. 
***
Bonne fête Odile... Bises virtuelles (Béatrice L.)
***
Dalí a dit : “Le moins que l'on puisse demander à une sculpture, c'est qu'elle ne bouge pas.” et dans le tumulte coronavirussime du moment, j'ajoute : "et qu'elle se taise ! " 
merci pour l'ultracrépidarianisme qui résume en un mot simple ce que nous vivons quotidiennement devant nos écrans !
...et bonne fête ! (Luc P.)
***
E peligroso sporgersi. (Jean-Christian R.)
***
Hélas,  non essentiels... (Frédérique P.)
***
Une vierge Marie 😉 (Sophaille)
***
Tu m'éclates toujours autant dame rouge papillon 😘 (Delphine F.)
***

1 commentaire:

  1. J. CROIX, grand critique et historien d'art13 décembre 2020 à 15:07

    L'image montre, dans une salle sombre d'un musée dont le mur du fond est couvert de grands tableaux encadrés, des statues totalement masquées par un voile, disposées à un mètre les unes des autres et derrière une chaîne rouge et blanche les séparant du premier plan dont le sol est marqué d'une ligne jaune et noire.

    Le texte fait allusion
    - au comportement de l'artiste qui donne son avis sur des sujets à propos desquels elle n'a pas de compétences démontrées (ultracrépidarianisme)
    - à tout ce que l'on voudra selon son imagination et ses propres références culturelles.

    Le rapport texte/image évoque les risques de contamination et la vanité de leurs évaluations.

    RépondreSupprimer