La démarche

L’idée est, par une approche artistique et sociologique, autant sur le plan social que sociétal, de questionner les vanités contemporaines, le caractère éphémère des choses, voire la futilité des préoccupations humaines.

Toute ressemblance avec des personnages ou des faits réels n'est que fortuite.

Quelques références : les vanités, les cabinets de curiosités, les ready made, Christian Boltanski, Sophie Calle, Claude Lévêque, Martin Paar...

lundi 3 novembre 2008

Pot pourri, Vanité n°0844

Pot pourri, putti et cætera, Anne Hecdoth fait feu de tout bois : "Il faut considérer toutes les possibilités pour arrêter les terroristes !"

Anne Hecdoth a des idées simples, faciles à faire comprendre, et surtout, d'une logique implacable. Les arguments simples sont peut-être un peu simplistes, mais ils sont généralement les plus facilement partageables. Les discours manichéens sont en effet plus accessibles à l'écoute que les analyses nuancées qui prennent en compte les réalités complexes.

Epis phénomènes sur tranches de vies après Mort à Venise ? (Anny C.)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire