La démarche

L’idée est, par une approche artistique et sociologique, autant sur le plan social que sociétal, de questionner les vanités contemporaines, le caractère éphémère des choses, voire la futilité des préoccupations humaines.

Toute ressemblance avec des personnages ou des faits réels n'est que fortuite.

Quelques références : les vanités, les cabinets de curiosités, les ready made, Christian Boltanski, Sophie Calle, Claude Lévêque, Martin Paar...

mardi 17 février 2009

Caméra, Vanité n°0907

Récupération, recyclage et tout le tremblement (ingénieur-concepteur : Jacques Barbe)

Les dadaïstes et les cubistes ont popularisé ce mode de création. L'assemblage, obéissant à une démarche artistique bien précise, réunit de manière solidaire une petite caméra numérique à deux pieds de lit en bois sculpté ergonomiquement, des élastiques et des cure-dents, deux morceaux de tuyau de plomberie et deux microphones, du carton noir plié et du sparadrap... En route pour le safari sud-africain !

N'ayant pas de nouvelles d'Anne et piquant alors du nez devant ma boîte mail vide..., j'imagine qu’elle se la coule douce ce lundi. L'image n'est pas la représentation. (Elisabeth C.)

Ecoutez bien ce qui se passe quand les pieds de lit grincent, les élastiques s’étirent, les cure-dents vrillent, les tuyaux soufflent et le carton plie et vous aurez une idée de la solidarité internationale. J'ai enfin compris d'où vient le problème des dadaïstes et des cubistes ! Ouf ! Je me sens moins coupable ! Tous ensemble ! Tous ensemble ! (Anny C.)

Non mais c'est quoi ce gros bidule loufoque de machin-truc bizarroïde ? Pur délire de défoulement esthético-maniaque, nostalgie des Duchamp, Rauschenberg et Swchitters, ou simple hommage aux ramassis de bébelles encombrantes du marvelous art conceptuel ??? Yours truly (Geneviève R.)

C’est rigolo et sympa comme idée, j’ai cru voir 2 vibromasseurs africains ! (Sofaille M.)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire