La démarche

L’idée est, par une approche artistique et sociologique, autant sur le plan social que sociétal, de questionner les vanités contemporaines, le caractère éphémère des choses, voire la futilité des préoccupations humaines.

Toute ressemblance avec des personnages ou des faits réels n'est que fortuite.

Quelques références : les vanités, les cabinets de curiosités, les ready made, Christian Boltanski, Sophie Calle, Claude Lévêque, Martin Paar...

lundi 23 février 2009

Bonheur, Vanité n°0908

Le bonheur existe : Anne Hecdoth l'a rencontré...

«Une heure n'est pas qu'une heure, c'est un flacon rempli de parfums, de sons, de projets et de climats.» Marcel Proust, Le Temps retrouvé (Anny C.)

Il n'est pas dans le pré comme on le cru mais attention le bonheur est à consommer sans modération. (Claudine P.)

Quel bonheur ! Etes-vous revenus d'Afrique du Sud ? (Sabine L.)

L'Afrique du Sud avec Hervé, quel bonheur ! Et le bain de pinard, as-tu essayé ? (Malo C.)

Je vois avec plaisir qu'Anne sait aussi apprécier un bon moment : j'espère que la réalité est à hauteur de l'étiquette ! (Cathy P.)

Le bonheur existe, c'est probable, mais "celui-ci" est proche... du Cap de Bonne Espérance, tout un programme en somme ! (Pierre-Yves S.)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire