La démarche

L’idée est, par une approche artistique et sociologique, autant sur le plan social que sociétal, de questionner les vanités contemporaines, le caractère éphémère des choses, voire la futilité des préoccupations humaines.

Toute ressemblance avec des personnages ou des faits réels n'est que fortuite.

Quelques références : les vanités, les cabinets de curiosités, les ready made, Christian Boltanski, Sophie Calle, Claude Lévêque, Martin Paar...

lundi 20 avril 2009

Ecume des jours, Vanité n°0916

Mais que restera-t-il de nos caprices sinon l’écume claire et vaporeuse des jours, l’embrun obscur et superficiel des nuits, ombres sans consistance de nos vies déferlantes toujours à la dérive ?

« Dans le temps qui erre à la recherche de sa propre ombre, le zénith estompera les distances pour s’offrir à la vigueur de l’instant ». C’est ainsi que je conçois le bonheur… dans l’hic et nunc de la nature en éveil permanent et des hasards de la vie. (Richard V.)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire