La démarche

L’idée est, par une approche artistique et sociologique, autant sur le plan social que sociétal, de questionner les vanités contemporaines, le caractère éphémère des choses, voire la futilité des préoccupations humaines.

Toute ressemblance avec des personnages ou des faits réels n'est que fortuite.

Quelques références : les vanités, les cabinets de curiosités, les ready made, Christian Boltanski, Sophie Calle, Claude Lévêque, Martin Paar...

lundi 21 septembre 2009

Carte SIM, Vanité n°0938

Anne Hecdoth envoie ses condoléances à la Baronne de la Tronche-en-Biais qui a perdu sa carte SIM… Est-elle encore "la plus belle" en ce miroir ?

Y'a pire : Madame SIM, le femme du comique ridé (définitivement de la carte)… (Henry E.)

Moi je la connais la fille, elle n’est pas mal du tout en vrai ! (Sophaye M.)

Chère Anne, vous doperiez-vous au SIM-Fast ? Quelle audace, quelle irrévérence : l'amuseur à peine froid, déjà vous lancez la déSIMulation… De grâce ma chère, laissez le roi des simagrées en paix dans son cimetière et moi à mon chagrin. Signé : La Baronne de la Tronche-en-Biais, Rue du Père Lachaise, 75000 PARIS. (Jacques B.)

Difficile d'avoir (au naturel) une plus spectaculaire tronche en biais ; donc la baronne est toujours la plus belle selon la formule de mon facétieux pépé (qui aura très bien vécu sans connaître la carte SIM et autres délices technologiques) : "Elle est belle de ce qu'elle est vilaine..." (Pierre B.)

Sim doit se retourner dans sa tombe ! (Anny C.)

Pauvre Baronne, tu l'as pas gâtée ! (Patrick F.)

Bon, il paraît que le ridicule ne tue pas, heureusement pour toi Anne !!! Hélas, la baronne n'est plus rien, sa carte Sim est irremplaçable !!! (Cathy P.)

J'ai bien mis 1 minute à comprendre... fatigue de rentrée ou Anne très en forme ? Je me joins à tes condoléances. (Malo C.)

Condoléances bien floues... Mais à part ça, madame la baronne / Tout va très bien, tout va très bien ! (Anonyme)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire