La démarche

L’idée est, par une approche artistique et sociologique, autant sur le plan social que sociétal, de questionner les vanités contemporaines, le caractère éphémère des choses, voire la futilité des préoccupations humaines.

Toute ressemblance avec des personnages ou des faits réels n'est que fortuite.

Quelques références : les vanités, les cabinets de curiosités, les ready made, Christian Boltanski, Sophie Calle, Claude Lévêque, Martin Paar...

lundi 7 septembre 2009

Taxe carbone, Vanité n°0936

Pour lever les ambiguïtés, Anne Hecdoth montre une vérité qui dérange et propose, pour calmer les esprits, une Taxe à la Vanité Ajoutée.


Petit clin d'œil à Anne ! (Cécile B.)

(Hervé C.)

Quelle bonne idée ! TAXONS La VANITE à l'aune de la notoriété ! (RAPPEL : "C'est le jouir, non le posséder qui nous rend heureux !" - MONTAIGNE) (Anny C.)

Bon, cette fois je reste sans voix ! Je suppose que la reprise des cours accapare toutes mes facultés. Je salue toutefois le jeu de mots bien sûr. (Cathy P.)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire