La démarche

L’idée est, par une approche artistique et sociologique, autant sur le plan social que sociétal, de questionner les vanités contemporaines, le caractère éphémère des choses, voire la futilité des préoccupations humaines.

Toute ressemblance avec des personnages ou des faits réels n'est que fortuite.

Quelques références : les vanités, les cabinets de curiosités, les ready made, Christian Boltanski, Sophie Calle, Claude Lévêque, Martin Paar...

lundi 14 décembre 2009

Power Point, Vanité n°0950


Anne Hecdoth vous présente Power Point, la machine à pointer le pouvoir de ses propos extravagants sur la théorie des objets fractals et la pixellisation d’un horizon hypertextuel pour sa recherche d’un support discursif. Avancer sur la route n’est pas anodin et peut avoir des conséquences inattendues. Elle "voudrai[t] quelque chose qui n’eût pas besoin d’expression ni de forme, quelque chose de pur comme un parfum, de fort comme la pierre, d’insaisissable comme un chant, que ce fût à la fois tout cela et rien d’aucune de ces choses. (...) [Elle] voudrai[t] le beau dans l’infini et [elle] n’y trouve que le doute." (Flaubert, Mémoire d'un fou, XVIII, 1837)Doit-elle écrire sa lettre au Père Noël?

Quel talent d’écriture ! A quand le livre ? (Sofaille M.)
***
Mais qu'est-ce que c'est que ça ???!!!!!!!!!!!! (Cécile B.)
***
Ton langage Anne Hecdoth est un peu abscons pour moi aussi te répondrai-je du tac au tac que le connecteur en tire-bouchon fait du connecteur MC des routeurs sans fil Buffalo un connecteur coaxial de type N à utiliser avec les antennes et les câbles d'antenne extérieurs. Tout ça n'vaut pas un clair de lune à Maubeuge avec Emma Bovary, c'est moi ! (Anny C.)
***
Oui bien sûr, Anne doit écrire sa lettre : elle trouvera tout ce qu'elle cherche à Dubaï ; elle y faisait allusion justement il n'y a pas si longtemps !!! (Cathy P.)
***
Pour élever un monument à la vanité, quelle meilleure matière que la guimauve ? Or ici ne voit-on pas de la foudre de guimauve qui s'abat avec tourbillons et fracas sur le cerveau — pourtant protégé — d'un cycliste anonyme, pour le transformer justement en guimauve ? Mais j'entends déjà de beaux esprits s'écrier qu'il était déjà fait de cette noble matière... Après tout, le roi Midasse, déjà, convertissait tout ce qu'il touchait en guimauve. Guimauve nous sommes, et à la guimauve nous retournons. Ou, mieux : guimauve nous naissons, et la guimauve nous cultivons tout au long de notre vie. Finalement tout est guimauve, et réciproquement. (Thierry S.)
***
Peut-on partir explorer le temps... avec cette drôle de machine ? J'aimerais remonter le temps ou plutôt partir vers le futur... aller voir les petits hommes verts, savoir le devenir de notre planète (l'homme va-t-il la conserver en l'état ou va-t-elle — la terre — mourir et laisser place à une ère brûlante ou, pourquoi pas, glacière)... J'ai écrit tout cela au Père Noël, j'attends sa réponse !!! (Béatrice L.)

1 commentaire:

  1. J. CROIX, critique et historien de l'art31 mars 2011 à 13:57

    L'image montre, dans un paysage de champs de maïs près de Condezaygues, dans le Lot-et-Garonne, un drôle d'engin dans lequel un personnage est installé, la tête couverte par une sorte de casque sur lequel est greffée une longue-vue. Sur le chemin, au deuxième plan, deux randonneurs discutent sans se préoccuper de la scène bizarre qui se déroule devant eux.

    Le texte fait allusion
    - au logiciel Microsoft "PowerPoint" dont plus personne ne peut se passer
    - à la demande faite à l'artiste de présenter sa démarche lors de la journée d'étude du 11 février 2010 à l'université de Lyon https://mail-attachment.googleusercontent.com/attachment?ui=2&ik=72eb952169&view=att&th=126940f8569e2a35&attid=0.1&disp=inline&realattid=0.1&safe=1&zw&saduie=AG9B_P-4n4q1Ig4z-uWgT781ytJE&sadet=1301572224746&sads=gVHNW00L7OU-qGE_oS_OvQgeoJ4&sadssc=1
    - aux randonnées pédestres dont l'artiste est friande
    - à ses désirs fous
    - à l'approche de la date de Noël

    Le rapport texte/image évoque la vanité du pouvoir universitaire.

    RépondreSupprimer