La démarche

L’idée est, par une approche artistique et sociologique, autant sur le plan social que sociétal, de questionner les vanités contemporaines, le caractère éphémère des choses, voire la futilité des préoccupations humaines.

Toute ressemblance avec des personnages ou des faits réels n'est que fortuite.

Quelques références : les vanités, les cabinets de curiosités, les ready made, Christian Boltanski, Sophie Calle, Claude Lévêque, Martin Paar...

lundi 26 juillet 2010

Pieds, Vanité n°1030



Marionnette de l'instant, Anne Hecdoth oublie tout. Aussi se met-elle en scène dans le courant d'air du temps et tire les ficelles de son amnésie somnolente pour se jouer de la symétrie de son image selon sa propre perspective. Mais où donc a-t-elle la tête?

***
Où bon lui semble! Tant qu'elle sait où elle se trouve, elle, non pas la tête! ;) (Didier D.)
***
J'aime les rognures d'ongles multicolores qui s'envolent en un éclatement festif... Super cool! (Heurv')
***
La tête dans le vent
les pieds dans le sable
l'âme en vacances
La ligne d'horizon est débranché
Anne Hecdoth fait des pâtés...
Son public cherche quelque message subliminal
dans cette estampe estivale

Passe-moi l'Ambre solaire (trois fois)
je répète :
Passe-moi l'Ambre solaire
C'était un message de Radio-l'Ombre
(Marie-Hélène B.)
***
C'est ce qu'on appelle avoir le panard symétrique ou le pied d'acier tout bleu à perspective rabattue avec ligne d'horizon intégrée. (Juliette C.)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire