La démarche

L’idée est, par une approche artistique et sociologique, autant sur le plan social que sociétal, de questionner les vanités contemporaines, le caractère éphémère des choses, voire la futilité des préoccupations humaines.

Toute ressemblance avec des personnages ou des faits réels n'est que fortuite.

Quelques références : les vanités, les cabinets de curiosités, les ready made, Christian Boltanski, Sophie Calle, Claude Lévêque, Martin Paar...

lundi 27 août 2012

Lune, Vanité n°1235


Tombée dans la lune quand elle était petite et bien avant Armstrong, Anne Hecdoth est heureuse de vous faire part qu’elle vient de la décrocher. Aussi, elle demande sa part de gloire et d’honneurs à prétention mondiale. Qui viendra samedi ?
***
Je suis absent jusqu'au 29 août. Je prendrai connaissance de vos messages dès mon retour. En cas de besoin, joindre le bureau de Poitiers. (Gildas M.)
***
On voit que vous regardez trop la télé et ce depuis 1969 (ça fait mal aux yeux), que vous êtes équipée pour ouvrir une petite fenêtre sur le monde et sur la Mer de la Tranquillité, que vous avez tous les moyens terrestres et stellaires de communication, donc que vous êtes fin prête pour le grand départ ! Partez en soucoupe, avec entrain mais pas en train, car êtes-vous bien assurée pour le voyage ? (Juliette C.)
***
Je vais faire mon possible pour samedi. (Eric D.)
***
N'importe où, tu es la reine de la nuit et de la divine surprise. (Hélène F.C.)
***
Étrange, n’est-ce-pas, de voir sur ce cliché, comme l’ex indispensable source de savoir qu'est un livre, ce qu'il peut sembler lumineux par rapport à la noirceur fade des nouvelles sources médiatiques électroniques. Quel contraste ! (David-Emmanuel L.)
***
Il y a dans ce pays une fracture sociale. (Sébastien M.)
***
***
Désolé, bien que n'étant pas soupe au lait, je n'en suis pas pour autant, hélas, bordelais, donc pas question pour moi, ce jour, de me faire coacher par la fine mouche. Nonobstant, excellent moment grand et menu à la cARTe... art home. (Vincent L.)
***

1 commentaire:

  1. J. CROIX, critique et historien en art27 août 2012 à 17:00

    L'image montre différents objets posés sur une table : lunettes de vue, lunettes de soleil, téléphone portable, télécommandes, magazines d'astronomie, ciseaux… et le recueil de poèmes de Sophie Malies, 'La lune se fâche'.

    Le texte fait allusion
    - à l'expression métaphorique "tomber dans la marmite quand il était petit" (tombée dans la lune)
    - à l'artiste, toujours perdue dans ses pensées (dans la lune)
    - au temps passé (était)
    - à Neil Armstrong, mort cette semaine, en héros
    - au temps présent (est)
    - à la création par l'artiste de l'entreprise L'ART à la carte, dont le premier article de la charte est : "Eviter de répondre, comme les administrations institutionnelles, que ce n'est pas possible" (décrocher la lune)
    - à sa vanité (gloire et honneurs)
    - à l'inauguration qui se déroulera samedi de 10h à 22h et à laquelle elle invite tout le monde (prétention mondiale
    - au temps futur (viendra)

    ==> L'artiste donnera l'adresse exacte et le digicode à ceux qui les demanderont, en message privé.

    Le rapport texte/image évoque la vanité de la lune, symbole des rythmes biologiques et du temps qui passe.

    RépondreSupprimer