La démarche

L’idée est, par une approche artistique et sociologique, autant sur le plan social que sociétal, de questionner les vanités contemporaines, le caractère éphémère des choses, voire la futilité des préoccupations humaines.

Toute ressemblance avec des personnages ou des faits réels n'est que fortuite.

Quelques références : les vanités, les cabinets de curiosités, les ready made, Christian Boltanski, Sophie Calle, Claude Lévêque, Martin Paar...

lundi 3 septembre 2012

Hommage au père, Vanité n°1236


En ouvrant sa porte aux décontextualisations dans la pré-conception environnementale d’un pré-parcours visuel dans le temps des déconceptualisations de ses différentes vies créatives, Anne Hecdoth a remis la main sur un dessin oublié. A quoi tient la force d’une image lorsqu’il faut relever un véritable défi contre les attaques idéologiques ?
***
Merci pour votre message. Je... oh, une otarie, des hippies et des bouteilles de la Sonoma ! Ah oui, je suis en vacances et mon corps comme mon esprit sont loin de la France et d'un ordinateur. En cas d'urgence, merci de doubler votre mail d'un SMS, afin que j'en prenne connaissance. Sinon, il est probable que le 18 septembre, lassée des phoques, des hipsters et du vin californien, je sois de retour à Paris. Amicalement, (Ophélie N.)
***
I am out of the office from 28/08/2012 20:30 until 04/09/2012 09:30. Thanks for your email. I am away from the office at an event in South America and I have limited access to my emails. I will respond to your email upon my return. Kind regards, (Virginie A.)
***
Et quel dessin ! (Marie M.)
***
C'est bien peint ! (L'ambuleuse, mfd)
***
Perdez vos dessins, mais jamais vos desseins. (Juliette C.)
***
Merci de supprimer mon email de votre liste d'envoi. (Emmanuel C.)
***
Bonjour la star ! Et toutes mes félicitations pour ce nouveau paysage artistique ! Quelle idée géniale ! Je vois que tu as un esprit "inventif" hors du commun et tu as sans doute manqué ta vocation dans le journalisme par exemple. Que la réussite soit au rendez-vous de tous tes projets "lumineux" !!! (Joselito)
***

1 commentaire:

  1. J. CROIX, critique et historien en art3 septembre 2012 à 20:12

    L'image montre, dans un coin du salon de l'artiste, à même le sol ou sur les canapés blancs, une variété de dessins et peintures réalisés par l'artiste tout au long de sa carrière. Pour information, les copies des "Mains" de Dürer (sur la petite table) et du "Mendiant" de Velasquez (par terre à droite) ont été réalisées lorsqu'elle avait 14 ans.

    Le texte fait allusion
    - à l'inauguration de l'entreprise 'L'ART à la carte' qui a eu lieu samedi (en ouvrant sa porte)
    - à l'exposition pêle-mêle des anciens travaux de l'artiste, sortis de leurs contextes (décontextualisations, conception environnementale, parcours visuel)
    - à la pré-rentrée scolaire qui a eu lieu aujourd'hui (pré-conception, pré-parcours)
    - au temps qui passe (dans le temps des déconceptualisations de ses différentes vies créatives)
    - à un dessin retrouvé que l'artiste avait totalement oublié, représentant son père qui lui avait fait la grâce de poser pour elle un petit quart d’heure en 1993, alors qu'il n'avait que 65 ans
    - à l'effet produit par ce dessin sur l'artiste et ses frères (force d'une image)
    - à la force que l'artiste en tire en pensant aux dernières paroles que son père leur a adressées "quand je vous regarderai du haut de mon balcon…"
    - au message de prérentrée du Président de la République, ce jour : "véritable défi", "L'Education nationale a fait trop souvent l'objet d'attaques (...) idéologiques"

    Le rapport texte/image, hommage au père de l'artiste, mort en janvier 2008 à l'âge de 80 ans, évoque la vanité des différentes vies que nous menons.

    RépondreSupprimer