La démarche

L’idée est, par une approche artistique et sociologique, autant sur le plan social que sociétal, de questionner les vanités contemporaines, le caractère éphémère des choses, voire la futilité des préoccupations humaines.

Toute ressemblance avec des personnages ou des faits réels n'est que fortuite.

Quelques références : les vanités, les cabinets de curiosités, les ready made, Christian Boltanski, Sophie Calle, Claude Lévêque, Martin Paar...

mardi 23 octobre 2012

Rebondissements, Vanité n°1243


En pleine débauche et prisonnière d’une situation à rebondissements, Anne Hecdoth s’est perdue dans la fantaisie la plus débridée des marges de son superflu révélant l’incertitude et l’indécision de son fondement. Si les assises du pont résistent, alors où ira-t-elle s’asseoir ?
***
D'autres ponts, en d'autres temps et en d'autres lieux, ont-ils suscité autant d'interrogations, sachant qu'un pont sert essentiellement à relier une rive à l'autre...? O tempora, o mores...! (Eric D.)
***
Bravo pour l'illustration du propos ! Comment vas-tu ? Je t'embrasse (Sophie C.)
***
Le tout est de trouver la bonne façon de s'asseoir sans avoir à se coucher. (Juliette C.)
***
Je ne peux pas ouvrir la pièce jointe. Bises et j'espère que l'on se verra pendant les vacances. (Ta Rylène)
***
Tomber de haut, c'est tomber plus bas... (Hécate)
***
***

1 commentaire:

  1. J. CROIX, critique et historien en art23 octobre 2012 à 20:55

    La vidéo montre un personnage bondissant d'un trampoline et tentant de s'asseoir sur un canapé installé en hauteur. Après plusieurs tentatives, il réussit enfin à s'asseoir. On voit flotter dans l'espace des ballons de baudruche, tandis que quelqu'un, à droite, immortalise la scène avec un appareil photo numérique.

    Le texte fait allusion
    - au congé dont jouit l'artiste et à ses effets forcément déstabilisants
    - au pont Baba (Bacalan-Bastide), baptisé ce lundi par le Conseil municipal de Bordeaux le pont Jacques Chaban-Delmas et dont la dernière travée vient d'être définitivement placée sur ses assises

    Le rapport texte/image évoque la vanité des absences de fondement des constructions publiques.

    RépondreSupprimer