La démarche

L’idée est, par une approche artistique et sociologique, autant sur le plan social que sociétal, de questionner les vanités contemporaines, le caractère éphémère des choses, voire la futilité des préoccupations humaines.

Toute ressemblance avec des personnages ou des faits réels n'est que fortuite.

Quelques références : les vanités, les cabinets de curiosités, les ready made, Christian Boltanski, Sophie Calle, Claude Lévêque, Martin Paar...

vendredi 20 septembre 2013

Cumul, Vanité n°1337

Mandatée, c'est naturel, comme créatrice de motifs de mode, baby-sitter, animatrice-chef de jeux éducatifs pour enfants, hôtesse d'accueil aux trains auto-couchettes, peintre décoratrice, maquettiste publicitaire, dessinatrice en bande dessinées, chef de service dessin, graphiste-maquettiste de catalogues de vente par correspondance, graphiste sérigraphe, échantillonneuse textile, conceptrice-maquettiste en communication, aquarelliste plasticienne, éleveuse de chèvres, animatrice de stages de peinture, professeur de yoga, jeune fille au pair, femme au foyer, mère de famille nombreuse, illustratrice, directrice de village vacances, chef d’entreprise du bâtiment à ossature bois, agent immobilier, bibliothécaire, professeur d'arts plastiques, micro-entrepreneuse, puis... plus rien et actuellement, doublure de personne, chirurgienne de jardin, mousseuse de chocolat, casseuse de séant, contemplatrice, Anne Hecdoth, ayant additionné les performances artistiques, fait son life-logging. Au-delà de toute appréciation cognitive, comment repousser les variables d'ajustement de l'effet mérité et limiter l'arbitraire de la mort ?
***
Tu as oublié anecdotière... de talent ! (Anny C.)
***
Ah bin ? (Heurv')
***
Et vous osez ajouter à ce cumul le mandat de grande Vaniteuse en chef et nous faire croire qu'avec ça vous ne pouvez pas vous faire mousser.
Mais c'est de la m....  mousse au chocolat !!!!!!!! (Juliette C.)
***
"Avec moi ! En transes ! Truands, Truandes du pire truisme ! Cracheurs de congerie ! Idiots crus et Solécistes briscards ! Mages de la pseudosimulation ! Maladroits de génie ! Pauvres d'esprits experts ! Adeptes de la constriction latérale et Praticants du hoquet lyrique ! Pérégrinistes ! Changistes ! Échangistes ! Macaronistes et Normaliens sup. du saupoudrage sybarite ! Émites ! Dominicains du briefing ! Martyrs de l'étymon ! Archevêques de la crase ! Vierges du placet nien mis ! Oblats de l'enchâssement libre ! Zélateurs de la boursouflure et Disciples de la contrephase ! Petits curés du climax !" - in Ridiculum Vitae, de Jean-Pierre Verheggen. (Marc V.)
***
Eh, oui ! Comment mettre du beurre dans les épinards ! (Vincent L.)
***
Les cèpes montrent le bout du nez en Périgord... Au lieu de demeurer bordelaise boudinée, pourquoi ne pas devenir ramasseuse de champignons ? Cela en imposerait à un public blasé, sur un C.V. déjà impressionnant. (Eric D.)
***
Tu veux parler de l'effet mérité du naturiste qui meurt arbitrairement de froid sur une plage bretonne à la fin de septembre ? (Brice S. - via Twitter)
***
"Comment repousser les variables d'ajustement de l'effet mérité et limiter l'arbitraire de la mort ?" ...Utiliser un autre robot de cuisine pour faire ferme. (ella)
*** 
Vous avez ouvert un Manzoni pour le dessert ? (Sébastien M.)
***
 C'était une grosse boîte alors ! (Juliette C.)
***
Et moi, je connais la personne qui l'a mangée ! Mais je ne balance pas !!! (Katy V.)
***
Merde, alors ! (Marie-France D.)
***
¡ Cuántas actividades ! ¡ Felicitaciones ! Por qué tanto nombrar a la muerte si es tan linda la vida ? (Tereza C.)
***
Qu’en dit Jean-Pierre Coffe ? (David-Emmanuel L.)
***
Polyvalence twist
(total hors sujet… comme d'hab)
...
Puisque tu le dis
maintenant je le sais (c'est vrai, ici l'accent serait plutôt "ray-charlien")
puisque tu le dis
ce que t'es poly (ici, [poly] se prononce comme poliefoliejolie…)
ce que t'es…
...
poly poly poly — valente ! ici, [poly poly] se chante sur l'air de "un air nouveau qui nous vient de là-bas"
poly poly poly — ici, [poly poly] se danse sur un rythme de "hully gully twist"
poly poly poly — ici, chacun placera la rime en "ante" de son choix : brillante, battante, piquante, anecdotante…
poly poly poly — les plus anciens d'entre nous se rappelleront leurs premières leçons de twist
poly poly poly — cambrure et déhanché prononcés, épaules balancées, bras et avant-bras dégagés…
poly poly poly — pied droit à plat sur le sol… ancrage.
poly poly poly — jambe droite chargée… flexion
poly poly poly — jambe gauche en avant, libre, souple et fléchie
poly poly poly — pied gauche pointé, léger… talon dégagé…
poly poly poly — valente !
poly poly poly — maintenant… bas, plus bas encore… et oui ça commence
poly poly poly — la pointe du pied gauche entame un pivot continu en va et vient… comme pour écraser un mégot qui se trouverait là, juste là…
poly poly poly — simultanément, en cadence, main gauche et main droite semblent s'emparer des extrémités d'une serviette de bain imaginaire pour se la glisser dans la cambrure des reins et effectuer un autre mouvement de va et vient comme pour se sécher le bas du dos… facile ? facile !
poly poly poly — alors… transfert de poids, changement de pied, tous en chœur, tous en piste :
...
Puisque tu le dis
maintenant nous l'savons
puisque tu le dis
ce que t'es poly
ce que t'es…
poly poly poly — valente !
poly poly poly — …
poly poly poly — …
...

Blague (et twist) à part… nous, public qui la chérissons tant notre Anne Hecdoth, attribuons-lui une médaille pour sa…
poly poly poly — …
poly poly poly — …
poly poly poly — valence !
***

1 commentaire:

  1. J. CROIX, critique et historien en art20 septembre 2013 à 21:18

    L'image montre un entassement de mousse au chocolat et aux noisettes, accumulée sur une assiette blanche immaculée.

    Le texte fait allusion
    - au projet de loi interdisant le cumul des mandats, adopté par les sénateurs sauf pour eux-mêmes
    - au Sénat (c'est nat-urel)
    - au curriculum vitae de l'artiste et aux emplois qu'elle a cumulés
    - à sa situation professionnelle actuelle de remplaçante provisoire de rien (doublure de personne)
    - life-logging (littéralement) = l'archivage de sa propre vie
    - à la notion d'éphémère (l'effet mér-ité)
    - aux conséquences de tant de qualités (l'effet mérité)

    Le rapport texte/image évoque la vanité des accumulations et, peut-être bien, la merde aussi.

    RépondreSupprimer