La démarche

L’idée est, par une approche artistique et sociologique, autant sur le plan social que sociétal, de questionner les vanités contemporaines, le caractère éphémère des choses, voire la futilité des préoccupations humaines.

Toute ressemblance avec des personnages ou des faits réels n'est que fortuite.

Quelques références : les vanités, les cabinets de curiosités, les ready made, Christian Boltanski, Sophie Calle, Claude Lévêque, Martin Paar...

vendredi 6 septembre 2013

Guerre, Vanité n°1335

Si nous ne cirions pas à grandes pompes funèbres les mortelles pompes à gaz sarin aux effets anaphylactiques des thuriféraires aguerris aux rodomontades et des matamores du pouvoir de massacre au napalm, qui, en pérégrinant, carburent aux hydrocarbures en voie de disparition comme une cirière guère belliqueuse aux glandes cossardes, Anne Hecdoth, si risible soit-elle, tremblerait à l'idée que l'astéroïde Siri devienne potentiellement aussi dangereux que la scierie d'une aciérie plus tranchante que cette espèce dulçaquicole pas cul-cul qui prendrait les glands pour des noix. Si même des chefs, pris au piège des vains, ne désarment pas pour trouver un accord, pourquoi ne pas soumettre alors la question à Siri ?
***
Étant en congé jusqu'au 18 septembre au matin, vous pouvez me laisser un message et je vous recontacte à mon retour. (Jérôme D.)
***
Rien de tel que le spectacle d'une bonne pendaison pour calmer les ardeurs du peuple éploré. Tous les dirigeants le savent : siri le peuple, il ne se plaint plus. Hang’em all ! (Darius E.-L.)
***
L'égout et les couleuvres ne se discutent pas ! (Juliette C.)
***
Bien dit ! Pour être exhaustive, peut-être qu'Anne ne devrait pas oublier le cardinal Giuseppe Siri, qui fut un des principaux papabili aux conclaves de 1958, 1963, 1978-1 et 1978-2, puis mourut en 1989 (http://fr.wikipedia.org/wiki/Giuseppe_Siri).
Surtout Siri reste la figure centrale des sirianistes, qui estiment qu'il fut vraiment élu en 1958, mais qu'on le força à se retirer pour ne pas froisser les Communistes (il était très anti-), et qu'il fut donc le seul vrai dernier pape, puisque les autres n'ont été que des usurpateurs (http://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A8se_sirianiste) !
(Thierry S.)
***
SI RIen ne s'est vraiment passé, eh bé keskon irait faire là-bas ? Franchement... Des gens qui tuent d'autres gens, c'est d'un banal... Bon d'accord, ils ont un peu varié dans la méthode, mais quand même ! c'est tout d'même dans le genre éternel "on massacre, circulez y'a rien à voir", non ? Et pis, c'est xa coûte cher ces tites zinterventions militaires ! Les zavions, c'est xa consomme du kérosène ! Eh bé moi chuis pas prête à payer, voilà ! (Marguerite C.)
***
Les six serins
Ici sans souci (haut la gamme… en si) six serins sifflent… sereins.
Si loin au sarin (bas les masques… à gaz) s'asphyxient six cent six mille "suis-pour-rien".
Décideur des Syriens, ta police, pas d'supplice, dis pas qu't'en sais rien…
Ici, sache le, les six serins savent !
(Benoît D. - benoitdecque)
***
Siri, c'est un iris à l'envers. Plante à rhizome, l'iris a, paraît-il, à voir avec un arc-en-ciel. Plantons des iris autour du Kremlin... (Marc V. - ecrireiciaussi)
***
Mal de nuques, mâle d'eunuques. (Sébastien M.)
***

1 commentaire:

  1. J. CROIX, critique et historien en art6 septembre 2013 à 10:35

    L'image montre, dans une vitrine, des ribambelles de rats empaillés, pendus aux collets qui les ont piégés en 1925, comme on peut le lire sur la pancarte au centre. En bas, sur une étagère en verre transparent, se trouve une kyrielle de produits chimiques ou mécaniques, en vente libre, dont l'emploi permet de tuer, en toute impunité, nos amis les bêtes.

    Le texte fait allusion
    - à la guerre en général et à la mort (funèbres, mortelles, aguerris, massacre, disparition, guère, belliqueuse, dangereux, ne désarment pas)
    - à la Syrie (ciri-ons, ciri-ère, si ri-sible, Siri, scierie, a-ciérie)
    - aux attaques chimiques (gaz sarin, napalm)
    - anaphylactique = très fortement allergisant, pouvant entraîner la mort
    - thuriféraire (litt.) = matamore, gros vantard
    - rodomontade = vantardise pleine d'insolence
    - cirière = abeille qui produit la cire
    - cossard (fam.) = paresseux
    - Siri : 1) nom d'un astéroïde ; 2) application d'assistance vocale d'Apple, intégrant une fonction de prévention du suicide
    - dulçaquicole = qui vit en eau douce
    - au pacu (pas cul-cul) = poisson végétarien, cousin du piranha, pêché ces jours-ci dans la Seine et victime d'un énorme canular médiatisé (voir : http://fr.wikipedia.org/wiki/Pacu)
    - gland (fam.) = 1) partie inférieure d'un sexe mâle au repos (à ne pas confondre avec les testicules) ; 2) personne stupide, futile et vaine
    - noix (fam.) = 1) fruit dont le pacu est particulièrement friand ; 2) personne stupide, futile et vaine
    - au dîner du G20 ce jeudi, qui met en lumière les divisions internationales (piège des vains)
    - à tout ce que l'on voudra selon sa culture et ses propres références

    Le rapport texte/image évoque la vanité des pouvoirs et des guerres.

    RépondreSupprimer