La démarche

L’idée est, par une approche artistique et sociologique, autant sur le plan social que sociétal, de questionner les vanités contemporaines, le caractère éphémère des choses, voire la futilité des préoccupations humaines.

Toute ressemblance avec des personnages ou des faits réels n'est que fortuite.

Quelques références : les vanités, les cabinets de curiosités, les ready made, Christian Boltanski, Sophie Calle, Claude Lévêque, Martin Paar...

jeudi 26 septembre 2013

Inaction, Vanité n°1338

Cette fois-ci, pas de scoop, ni de dérapage fracassant de la part d'Anne Hecdoth. C'est pourtant sur les chapeaux de roues et sur une ligne jaune résolument outrepassée qu'elle pilote son discours dont le fil conducteur est l'honneur de caler là où le jusnaturalisme est au point mort. La panne est artistique et trop de passe-temps ont été perdus. Très passée, en quelques mois, d'un rôle moteur à celui de grande absente des circuits, elle argue néanmoins les limites de vitesse imposées pour freiner l'acte héroïque de se repositionner dans un registre plus ferme afin d'atténuer le sentiment d'isolement en pole position. Elle endosse la posture du lanceur d'alerte : le pire risque, c'est l'inaction. La pire décision, c'est de ne pas en prendre. Le pire danger, c'est de ne pas le voir. Mais qu'est-ce que cela peut faire du moment qu'on oit ce qui confère à rire et que la clémence adhère à cette vanité?
***
SACRÉ VAIN ROUGE ! (Clémence A.)
***
Bonsoir et merci Anne car c'est un message d'amour et de tendresse et je t'en remercie car le rire "c'est la vie" et toi tu sais très bien en jouer sans fracasser ta tête contre les rambardes dans les circuits les plus convexes. Bonne et excellente soirée, chère amie. (Jack P.)
***
Ôôôh, le joyau ! (Darius E.-L.)
***
J'aime bien cette vanité là ! J (Alix S.)
***
Merci de nous retirer de la liste des destinataires. Cordialement. (Patrick P. de C.)
***
Une visite nouvelle à la Leçon d'anatomieLa playmate du mur n'en revient pas. L'autel de la masculinité étripé par Anne Hecdoth en mal de records... (Marie-Hélène B.)
***
De grâce, cachez ces culasses que je ne saurais voir ! (Marc V.)
***
La belle affaire
Ne rien faire et ne faire que cela. (concentration)
Ne rien faire et le faire bien. (application)
Ne rien faire…
et dans le temps qu'il faut… pour le faire.
Ce temps, celui qui ne fait rien à l'affaire.
***
Quelle inspiration ! Ma course folle a repris et sans Ferrari… A bientôt ! (Sofaye M.)
***
Ça va mal finir pour la pauvre auto rouge ! Ne rivalisez pas en vain avec celle de Clémence (http://clemenceadhere.over-blog.org/article-rouge-et-jaune-120231916.html) ! Faites lui faire un cliché avant de la conduire à la décharge. (Marie-France D.)
***
Moi aussi je connais pas mal de gens qui ont l'A.H. (Sébastien M.)
***

1 commentaire:

  1. J. CROIX, critique et historien en art26 septembre 2013 à 21:39

    L'image montre une Ferrari Mondial Quattrovolve rouge dans un garage un peu encombré d'outils divers et aux murs d'un blanc immaculé. À moitié découverte de sa housse rouge qui la protège de la poussière, elle est dépourvue de son capot arrière, laissant ainsi entrevoir son moteur et supposer qu'un mécano hors pair la chouchoute amoureusement. Sur le mur du fond, l'on peut voir une publicité pour Lancia et une pin-up en bikini rouge.

    Le texte fait allusion
    - à l'inaction en général et à celle de l'artiste en particulier
    - à ses énormes gaffes (dérapage fracassant)
    - à l'article du "Monde" sur le discours du président de la République à la tribune des Nations unies. Voir : http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2013/09/24/francois-hollande-resolument-offensif-a-la-tribune-de-l-onu_3483962_3218.html
    - au monde automobile (dérapage, chapeaux de roues, ligne jaune, pilote, conducteur, caler, point mort, panne, moteur, circuits, limites de vitesse, freiner, pole position)
    - ligne jaune (fig., fam.) = borne des limites à ne pas franchir
    - sur les chapeaux de roues (par extension) = dans une situation peu banale et inattendue
    - jusnaturalisme = doctrine défendant la notion de droits propres à la nature humaine
    - aux loisirs (passe-temps)
    - au temps perdu (passe-temps ont été perdus)
    - au trépas (très passée)
    - à une formule du président de la République ("le pire risque, c'est l'inaction") qui ressemble étrangement à la célèbre phrase de son prédécesseur ("le pire risque, c’est celui de ne pas en prendre")
    - oit = 3e personne du singulier du présent de l’indicatif du verbe ouïr
    - à l'humour (ce qui confère à rire)
    - aux Ferrari (ce qui con-fère à ri-re)
    - au dernier post du blog de Clémence Adhère, intitulé "Rouge et jaune". Voir : http://clemenceadhere.over-blog.org/
    - à tout ce que l'on voudra selon sa culture et ses propres références

    Le rapport texte/image évoque la vanité des voitures de sport luxueuses et des formules de langage.

    RépondreSupprimer