La démarche

L’idée est, par une approche artistique et sociologique, autant sur le plan social que sociétal, de questionner les vanités contemporaines, le caractère éphémère des choses, voire la futilité des préoccupations humaines.

Toute ressemblance avec des personnages ou des faits réels n'est que fortuite.

Quelques références : les vanités, les cabinets de curiosités, les ready made, Christian Boltanski, Sophie Calle, Claude Lévêque, Martin Paar...

samedi 1 mars 2014

Carriérisme, Vanité n°1408

Présente à la campagne et absente de toute campagne, Anne Hecdoth meut ses vœux singuliers pluriels tout en maintenant maintenant ses arguments et ses arts gommant ses raisonnements indubitablement sceptiques sous une forme drôlement sérieuse. Pourquoi créer un texte sapiential inepte si la curiosité intellectuelle est infiniment limitée ?
***
Quelle culture ! ;-)
Je termine les vacances dans mes Pyrénées ;-)
Et il me faut retourner bosser… (Sophaye)
***
Asphyxiante culture ! (Marie-France D.)
***
Bon, ce n'est pas tout d'écrire, il va falloir aussi ranger tout ça ! (Juliette C.)
***
J'adore. Mettez m'en deux ou trois livres. Pas la peine d'emballer, je suis emballé. C'est pour consommer tout de suite. (Dominique P.)
***
A quand la photo présidentielle d'Anne Hecdoth devant sa bibliothèque? (Marc V.)
***
Changement de programme : merci de me sortir "Léonard De Vinci" au plus vite. Signé Gaston ! (ella)
***
Ah ! Presque autant de livres que chez Êve dans le dernier film de Jarmusch... Qui vampirise qui ? (Hécate)
***
Rue Boulard ? (Christophe L.)
***

2 commentaires:

  1. J. CROIX, critique et historien en art1 mars 2014 à 18:12

    L’image montre une accumulation de livres, symbolisant la vanité du savoir et de la connaissance, emplissant tout l’espace d’une grande pièce, du sol au plafond.

    Le texte fait allusion à
    - à la campagne en générale et aux campagnes municipales qui font le buzz (de vache)
    - aux paradoxes (présente [...] et absente, meut et maintient, singuliers pluriels, indubitablement sceptiques, drôlement sérieuse, sapiential inepte, infiniment limitée)
    - à un courrier que l’artiste est en train d’essayer d’écrire alors qu’elle sait d’avance que c’est complètement vain mais qu’elle écrit quand même car c’est peut-être important pour sa carrière
    - à tout ce que l’on voudra selon son imagination et ses propres références culturelles

    Le rapport texte/image évoque les écrits vains et la vanité du carriérisme.

    RépondreSupprimer
  2. J. CROIX, critique et historien en art25 mars 2014 à 19:19

    @Christophe L., il s'agit bien de la rue Boulard à Paris.

    RépondreSupprimer