La démarche

L’idée est, par une approche artistique et sociologique, autant sur le plan social que sociétal, de questionner les vanités contemporaines, le caractère éphémère des choses, voire la futilité des préoccupations humaines.

Toute ressemblance avec des personnages ou des faits réels n'est que fortuite.

Quelques références : les vanités, les cabinets de curiosités, les ready made, Christian Boltanski, Sophie Calle, Claude Lévêque, Martin Paar...

lundi 26 janvier 2009

Coupure d'électricité, Vanité n°0904

Coupure d'électricité

La lueur d'une chandelle dessine l'ombre chancelante d'un souffle qui parcourt la pièce assombrie par la tombée du jour.

Anne Hecdoth s'égare... loin de la platitude des conversations mondaines, dans la contemplation de l'image sans histoire.

video

Anne Hecdoth c'est le la banalité anecdotique ! Nous sommes en train de découvrir le vrai stéréotype qu'elle dramatise dans le jeu quotidien. Bravo Anne ! (Nela A.)

Ces œuvres nous obligent à réfléchir et j'attends maintenant avec curiosité tous les lundis : tout ceci est très stimulant et j'adore !!!!! (Cathy P.)

"Quand vous ne serez plus que l'ombre de vous-même - Direz chantant mes vers en vous émerveillant - Ronsard me célébrait du temps que j'étais belle..." (Anny C.)

Attention... Une ombre peut en cacher une autre...! Qui a profité de la tempête pour se glisser chez Anne ? Signé : le fantôme qui vous salue bien... (Martine M.)

Superbe moment de calme, détente et réflexion : j'apprécie !!! (Cathy P.)


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire