La démarche

L’idée est, par une approche artistique et sociologique, autant sur le plan social que sociétal, de questionner les vanités contemporaines, le caractère éphémère des choses, voire la futilité des préoccupations humaines.

Toute ressemblance avec des personnages ou des faits réels n'est que fortuite.

Quelques références : les vanités, les cabinets de curiosités, les ready made, Christian Boltanski, Sophie Calle, Claude Lévêque, Martin Paar...

vendredi 11 juin 2010

C'est la beauté intérieure qui compte

A l'occasion de son opération plastique intérieure, Anne Hecdoth crée l'événement post-hystérique et invite "Public-chéri-mon-amour" à participer à une performance artistique cathartique dans laquelle se rencontreront les champs du théâtre hospitalier et des arts plastiques

le vendredi 11 juin à la clinique Tivoli de Bordeaux.

Il est demandé d’apporter des chocolats et d’entrer dans la chambre en déclamant :

"Je vous ai apporté des ………………………* car les ………………………* c’est périssable !" (

*Proposez un mot qui vous convient, sauf "chocolat" et "fleur").

Un cadeau d'une valeur universelle et existentielle, signe de richesse durable, sera offert à chaque participant !

Là, vous me faites peur... Je sais bien que les intérieurs c'est encore virtuel mais vous n'allez tout de même pas nous faire un truc à la Orlan. J'en ai les chocolats qui tremblent... (Juliette C.)

Dans ton délire artistique, tu oublies de préciser l'heure !!! J'espère que c'est en matinée... je fais taxi ou bus de ramassage scolaire (comme tu veux) les vendredis à 15h...!!! :-) Gros bisous. (Cécile B.)

Chère Eau-d'île, je crois que j'ai deviné... Voilà une action qui m'intrigue. Dommage que Bordeaux soit si loin ! Je vous souhaite beaucoup d'éclats (de rire, de voix...) et des Oooh ! des Aaah ! Racontez-moi s'il vous plaît ! Salutations attentives. (Nicolas L.)

Je ne peux que participer virtuellement, et j'espère bien recevoir mon cadeau... même si virtuel itou ! Je déclâââââââme : « Je vous ai apporté un e-mail car les fax c’est périssable ! » :-) (Heurv.)

« Je vous ai apporté des Orlaneries (greffes type orlanesques très décoratives mais celles-ci comestibles en plus) car les pensées anecdotiques… c'est agréable mais c’est périssable ! »
Amicalement. (Nadia M.)

« Je vous ai apporté des bêtises, car les humains c’est périssable… » Ça le fait ? Car seule la bêtise, elle, est éternelle… Bon, bon rétablissement, en ce mois fleuri. Ah zut, j'ai dérapé !!! (Prokopios)

« Je vous ai apporté des saveurs car le savoir c’est périssable ! » (Anny C.)

J'espère que ta chirurgie intérieure n'est pas trop grave... « Je vous ai apporté des petits mots d'amitié car les grands discours c'est périssable ! » (Béatrice L.)

« Je vous ai apporté des AGRAFES car le FIL ROUGE c'est périssable ! » (Marie-France D.)

« Je vous ai apporté des pensées car les idées c'est périssable. » (Joël C.)

Je ne viendrai pas à Tivoli étant donné que ce jour-là je dois être toute la journée au lycée pour le conseil d'enseignement suivi de réunions pour la mise en place de la rentrée des nouvelles secondes. Et jeudi, ce n’est pas possible non plus : j’ai des conseils jusqu’à pas d’heures !!! Par contre je peux te dire la phrase à laquelle j'avais pensé : « Je vous ai apporté un sourire parce que les euros c'est périssable ». J'espère que tes visiteurs ne seront pas trop nombreux car je suppose qu'il y a un nombre limite de visites autorisées par chambre !!! Je penserai bien à toi : ressors aussi belle dedans que dehors ! (Cathy P.)

Je pense bien à toi pour ta future opération… C'est pour bientôt ! Je ne pourrai finalement pas venir te voir à Tivoli… Je me rattraperai plus tard… Promis !!! Pourtant, comme j’avais préparé ma phrase d’arrivée (puisque j'avais prévu de venir), je te l'envoie quand même. Mon ordi étant mort, je n’ai pas pu relire ton message, j’espère donc ne pas me tromper dans les règles du jeu… J’ai quand même rajouté la suite de "la chanson" à la phrase que tu souhaites : « J'vous ai apporté une connerie parce que les bonnes idées sont périssables, mais les trucs cons, c'est tellement bon, quoique les grandes idées soient plus présentables, surtout quand elles amènent une réflexion… J'vous ai apporté une connerie… » Ce n'est certes pas très original, mais j'ai fait un effort ! Hi hi !!! Je t'embrasse et pense bien à toi. (Cécile B.)

Comme promis, j’vous ai apporté des agrafes... (Marie-France D.)

LE VENDREDI 11 JUIN à la clinique TIVOLI de Bordeaux, JOELLE SERA ABSENTE MAIS JE TENAIS A « APPORTER DE MON MOI CAR LES PRESENTS C'EST PERISSABLE » ! A très bientôt et bon séjour à la clinique. (Joëlle G.)

« Je vous ai apporté des sourires car les sourires c’est périssable. » (François-Jacques G.)

Je vous apporte… devinez ! C’est un tour magique !... (Hécate)

« Je vous ai apporté du fil à retordre car le fil d’Ariane c’est périssable. » (Emile Zona)

Je ne vous ai rien apporté le 11 juin, parce que tout est périssable, et que je ne viens qu'à l'instant de découvrir votre blog. Ma curiosité n'est pas synonyme de rapidité. Vous êtes venue un jour exprimer votre analyse de Madeleine à la veilleuse sur mon blog et je vous en remercie. M'autorisez-vous à reprendre votre proposition (sans les chocolats) dans un des prochains rendez-vous du samedi (jour de jeu d'écriture sur mon blog : http://ecrireiciaussi.canalblog.com/) ? (Marc V.)

J'ai raté le coche pour ton hospitalisation et j'en suis bien déçue. J'avais envisagé de te rendre visite en t'apportant des pensées (fleurs) car les pensées sont périssables... Tant pis c'est raté. (Anne-Marie L.)

"L'insoutenable légèreté de l'être"... Je n'ai rien de drôle à t'envoyer, mais je te souhaite une convalescence agréable, en douceur. (Marie R.)

ANNE, MA SOEUR ANNE, "JE VOUS AI APPORTÉ DU VIRTUEL CAR LE RÉEL C’EST PÉRISSABLE". Mais je vous envoie ces Vanités en chocolat, c'est tellement bon de les savoir périssables



video
(Christian C.)

video
(Marylène B.)

video
(Anny C.)

video
(Laurent C.)

video

(Martine M.)

1 commentaire:

  1. J. CROIX, critique et historien de l'art31 mars 2011 à 13:33

    Il s'agit là d'une performance artistique suite à l'hystérectomie de l'artiste survenue à la clinique Tivoli de Bordeaux. Chaque participant est reparti avec un billet-poème que l'artiste a acheté en ligne sur http://www.lebilletpoeme.fr/

    RépondreSupprimer