La démarche

L’idée est, par une approche artistique et sociologique, autant sur le plan social que sociétal, de questionner les vanités contemporaines, le caractère éphémère des choses, voire la futilité des préoccupations humaines.

Toute ressemblance avec des personnages ou des faits réels n'est que fortuite.

Quelques références : les vanités, les cabinets de curiosités, les ready made, Christian Boltanski, Sophie Calle, Claude Lévêque, Martin Paar...

lundi 21 juin 2010

Lapin blanc, Vanité n°1025



Pauvre lapin blanc!
Si ce lapin en chocolat blanc est du chocolat blanc, alors cet objet est la substance-même de lui-même et donc la choseté-même et la même chose et vice-versa. Le grelot de son horloge biologique nous rappelle le temps qu'on bouffe et qui nous bouffe, le temps qu'on a et que l'on perd et qui nous perd, celui qu'il nous reste et qui sculpte nos rides. D'un coup de dents iconoclaste, Anne Hecdoth s'attaque à la sculpture animalière en chocolat et pointe les ambiguïtés sémantiques des discours bredoulocheux sur la fuite du temps, ce matériau si plastique et néanmoins grand plasticien... Et l'éternel retour alors?


***


(Christian C.)
***
Traduction : "J'ai mal au derrière"; "Quoi?" (Heurv')
***
Du chocolat blanc ma Chère mais c'est un oxymore! Où l'on apprend comment poétiser autour de "être en" et "être". La réminiscence carroll-lewisesque n'échappe pas au public qui, faute d'avoir la dent acérée d'Anne Hecdoth, doit se contenter d'acuité visuelle pour dénicher dans le papier argent ce lapin (bien entamé) messager du temps qui passe (vite) mais l'enrobage ne fait pas le fondant: en décapitant le lapin émissaire on n'obtient qu'un fragment de temps, allusion à la plénitude qui fond prestement. Chez les Nahuatls (ou Mexicas) le lapin Xite Totec était une divinité redoutable; on écorchait la victime offerte et le prêtre se revêtait de sa peau pour entamer une danse sacrée au Divin Lapin qui était à la fois le dieu des Morts et celui des Constellations. (Marie-Hélène B.)
PS: tu sais que tu es très belle coiffée de papier argenté?
***
L'œuvre lapinoïdale n'est-elle pas inspirée par la Broyeuse de chocolat et, de manière plus secrète, par l'Oeuvre au noir? (L'Ambuleuse)
***
On passe le temps comme on peut et après on parle de la fuite du temps. Le passe-temps? Occupation sérieuse ou fuite utile??? (Hécate)
***
Pas de stress Anne, ton retour se matérialisera peut-être sous la forme d'un lapin en chocolat blanc: who knows??? (Cathy P.)
***
Las, le temps non, mais nous nous en allons et nous sommes chocolat! (Anny C.)
***
Il aimait tant
perdre son temps.
Un jour pourtant
le vent d'autan
lui souffla: "Autant
en emporté-je moi-même
si ce fameux Temps
que l'on hait tant
(mais qui nous aime)
n'est pas seulement
un éternel éternuement."
(Prokopios)
***
Cette année les lapins sont blancs et les écrans de fumée sont BLEUS. De quoi s'interroger sur la fiabilité de la couleur locale, la choseté des vessies et la réalité des lanternes. (Juliette C.)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire