La démarche

L’idée est, par une approche artistique et sociologique, autant sur le plan social que sociétal, de questionner les vanités contemporaines, le caractère éphémère des choses, voire la futilité des préoccupations humaines.

Toute ressemblance avec des personnages ou des faits réels n'est que fortuite.

Quelques références : les vanités, les cabinets de curiosités, les ready made, Christian Boltanski, Sophie Calle, Claude Lévêque, Martin Paar...

lundi 15 novembre 2010

Portefeuille, Vanité n°1046



Afin d’affirmer la volonté de précéder l’avenir pour ne pas avoir à le subir, il suffisait de faire un grand remaniement régalien. Anne Hecdoth met en lumière une opération de rénovation à toute vapeur permettant de refermer avec énergie l’ouverture d’un grand portefeuille. Comment les images travestissent-elles la réalité?
***
Six mois d'enfumage à la vapeur pour constater que le permis de séjour est bien scotché au portefeuille. Ces faux papiers ne tiendront plus que quelques mois et ne permettront pas de reconduire de si tôt, si ce n'est quelques guignols à la frontière du quinquennat. Mais n'y aurait il pas risque de surchauffe et d'excès de vitesse dans la dernière ligne droite? (Juliette C.)
***
--- (Jean-Pierre C.)
***
Le premier message m'a échappé sans que, muet d'admiration devant cette réactivité au remaniement et à la rénovation, je ne puisse ajouter un mot ; il vous parviendra vide ; mais reprenant mes esprits, je me permets de signaler qu'il s'agit d'un permis de conduire, pas d'un portefeuille – et qu'il n'est pas possible, même si c'est permis, d'en refermer l'ouverture... (Jean-Pierre C.)
***
AH, ne fais pas ta gueule enfarinée, c'est si beau les mains d'un homme sur la planche à rénover son permis de se conduire en honnête homme! Face à lui, les mains d'une femme qui repasse ses chemises, c'est naturel n’est-ce pas? C'est comm'ça qu'on fricote en 2010? C'est du joli! NBB: Qui est papa, où est maman, j'ai fait les gâteaux! (Anny C.)
***
Affirmer la volonté de précéder l'avenir est une bonne formule tirée de la raison. L'image du fer à repasser qui redonne un certain éclat à un vieux papier d'identité est une belle image tirée de l'imagination. Faire allusion au portefeuille des changements régaliens actuels est une astuce métaphorique amusante. Au total, Anne Hecdoth remplit bien le rôle d'amuseuse qu'elle poursuit avec ténacité. (Dr. François-Jacques G.)
***

Hein ??? Désolée mon Odile, mais j'ai de plus en plus de difficulté à comprendre notre chère Anne. (Cécile B.)
***
Face à une société où le "à toute vapeur" alterne avec le "je suis scotché" que peut faire l'individu sinon lisser patiemment les rides de son identité? Permis de se conduire, de se bien conduire? (Marie-Hélène B.)
***
Dans l'atelier du clan d'Estaing, si tu n'as pas sport, tu fais art plastique. (Marc V.)
***

"Il faut battre le fer à plat pendant qu'il est chaud". (Sébastien M.)
***
Et dans son sein trois fois le fer a repassé... (Corvus Corone)
***
C'est un homme qui repasse: gare aux faux-plis!!! (Cathy P.)
***
Je repasserais... bien que le repassage et moi... :) (Hécate)
***
Et moi qui comptais confier le repassage à une aide extérieure... je vais me raviser à la suite de cette lecture. Merci (Yano)

1 commentaire:

  1. J. CROIX, critique et historien de l'art15 novembre 2010 à 19:53

    La photo représente le rafistolage du permis de conduire usé et en pièces détachées de Jacques B., le conjoint de l’artiste, après que la maréchaussée le lui en a fait la remarque. La scène se passe sur une table recouverte d’une nappe aux motifs de petites fleurs naïves. Au premier plan, se trouvent plusieurs rouleaux de scotch : l’un à gauche, transparent, dans un dévidoir en plastique semblant imiter le bois, un autre vert "écolo" et opaque et deux autres, de part et d’autre du vert, qui ont des reflets métalliques comme des miroirs, symboles de la vanité. Au second plan sont posés, l’un à côté de l’autre, un portefeuille tout neuf et le permis de conduire en piteux état sur lequel est posé la main gauche de Jacques, en chemise bleu ciel, tandis que la droite tient fermement un fer à vapeur avec lequel il repasse son permis.

    Le texte fait allusion :

    - au discours du président de la République mardi dernier, 9 novembre, à Colombey-les-deux-Eglises : http://fr.news.yahoo.com/73/20101109/tpl-la-majorit-unie-en-hommage-au-gnral-1198b37.html

    - au remaniement ministériel de ce dimanche 14 novembre et aux réactions de la presse :
    http://www.france-info.com/dossiers-remaniement-ministeriel-2010-11-15-les-ecologistes-regrettent-leur-grand-ministere-497400-107-502.html

    L’image, riche en symboles, associée au texte, évoque la grande vanité de l’opération.

    RépondreSupprimer