La démarche

L’idée est, par une approche artistique et sociologique, autant sur le plan social que sociétal, de questionner les vanités contemporaines, le caractère éphémère des choses, voire la futilité des préoccupations humaines.

Toute ressemblance avec des personnages ou des faits réels n'est que fortuite.

Quelques références : les vanités, les cabinets de curiosités, les ready made, Christian Boltanski, Sophie Calle, Claude Lévêque, Martin Paar...

lundi 16 mai 2011

La Conquête, Vanité n°1120


À l'heure de la libre tendance hors compétition, Anne Hecdoth fait étalage de ce qu'elle pense tout bas et que personne ne dit tout haut : chaque acte dans la vie d'un conquistador est une forme d'ostentation. Et si trop de narcissisme rend fou, que dire tout haut que chacun spécule tout bas ?
***
"Si t'as pas une Rolex à 50 ans, t'as raté ta vie." Sauf DSK. (Anny C.)
***
Outre le courage nécessaire pour faire l'étalage de ce que l'on pense tout bas (en toute modestie) admirons l'ironie mercantile qui fait nommer "Free Look" une série de montres hors de prix. (David-Emmanuel L.)
***
Je pense que c'est le grand défaut de l'humanité actuelle, insatiable, insatisfaite, l'ego plus gros que la tête. (René G.)
***
P'tain elle est belle c'te Rolex t'as vu dis ! (Nikolas S.)
***
Il fut une époque où le temps s'égrenait (sablier), une autre où les mécanismes d'horlogerie faisaient tic-tac (et les trains tchou-tchou). Alors cette vitrine aurait produit un vacarme assourdissant. Aujourd'hui, le temps est silencieux, et la montre n'est plus que ce que l'on montre. Ce qui n'empêche pas que "le temps s'en va, le temps s'en va, ma dame / Las ! le temps non, mais nous, nous en allons." (Marc V.)
***
"Casse-toi pov' con" dit-il, en fermant la salle de bain. (Ella)
***
"Prends les montres et....... bon vent !!!"  (Cathy P.)
***
"Le temps s'en va, le temps s'en va ma Dame, las le temps non mais nous nous en allons, et tôt serons étendus sous la lame..." Pierre de Ronsard (l'ambuleuse)
***
M........ !!! Je suis en retard !!!! (Juliette C.)
***
"Il y a un temps pour tout" (Odile C., in L'Ecclésiaste)
***

1 commentaire:

  1. J. CROIX, critique et historien de l'art16 mai 2011 à 13:23

    L'image montre le reflet de l'artiste dans la vitrine d'une bijouterie exposant des "montres de luxe accessibles pour tout le monde" (slogan de la marque Freelook).

    Le texte fait allusion
    - au temps
    - à la mode
    - aux films hors compétition du festival de Cannes 2011 ("La Conquête" relatant l'ascension au pouvoir de Nicolas Sarkozy, et "Minuit à Paris" avec Carla Bruni dans un petit rôle de guide de musée)
    - à la petite phrase lepéniste remise au goût du jour par Laurent Wauquiez le 12 mai dernier : "J'ai dit tout haut ce que les Français pensent tout bas"
    - à l'interview de Nicolas Sarkozy paru dans "Télérama" de cette semaine : "chaque acte dans la vie d'un président est une forme de création" ; "trop de narcissisme rend fou"
    - au mot latin "speculum" signifiant "miroir"

    Le rapport texte/image évoque la vanité du narcissisme et de la vanité vaniteuse

    RépondreSupprimer