La démarche

L’idée est, par une approche artistique et sociologique, autant sur le plan social que sociétal, de questionner les vanités contemporaines, le caractère éphémère des choses, voire la futilité des préoccupations humaines.

Toute ressemblance avec des personnages ou des faits réels n'est que fortuite.

Quelques références : les vanités, les cabinets de curiosités, les ready made, Christian Boltanski, Sophie Calle, Claude Lévêque, Martin Paar...

lundi 2 mai 2011

Tarte, Vanité n°1118



Don’t keep it to yourself
Un mariage entre une poire William et un cake Middle Pomme, ça en fait des tartes à entarter ! Anne Hecdoth ne garde pas pour elle les reliques de la presse people et spoofe les hoaks pour faire son fake. Mais quel est ce défi qu’elle vient de relever ?
Hommage à Magritte
***
Ton défi ? Te faire passer pour un œuf de Pâques ou pour Nellie Oleson dans le remake de La Petite Maison dans la prairie ? (David-Emmanuel L.)
***
Oh ! Chokingue ! La Dame au Camilla et son chœur de meules à la crème ! (Juliette C.)
***
Avec cette tête d'œuf de Pâques au nez cassé pour faire une omelette à son prince charmant, Anne Hecdoth d'Angleterre (?) serait-elle tombée de cheval la veille des épousailles à Westminster cathedral ? cidrol ? Pas si drôle que ça ! (Anny C.)
***
Bhou ! Avec ces fruits et ces braves gens, ça donne envie d'envoyer à Londres une tarte de mariage de Noël ! (Sébastien M.)
***
Ah là,  c'est trop entre l'œuf de Pâques et la St-Valentin !!! Un clin d'œil sucré à la royauté. (Marie-Lise B.)
***
C'est trognon. (Michel G.)
***
Pas le défi du meilleur billet en anglais apparemment, à moins qu'il y ait une subtilité que je n'ai pas saisie. Qu'est-ce que c'est que ces "hoaks", est-ce que ce sont les "hoaxes" ? Cela me paraît plus plausible, mais ne sait-on jamais ???!!! (Cathy P.)
***
Circulez, y a rien à voir ! (Marc V.)
***
William of Wales, tout nouveau Duke of Cambridge et encore plus jeune marié, est l'arrière-petit-fils de George VI, dont un récent film nous a appris qu'il souffrait d'un bégaiement prononcé (pléonasme). De fait il s'agit d'une affection héréditaire, dont William est lui aussi atteint, du moins à certains moments. Certaines sources autorisées signalent en effet que, durant sa nuit de noces, le prince aurait joué avec sa K-Ka-Kate. Ce qui est après tout probable, n'est-il pas ? (Charles-Maurice de T.-P.)
***

1 commentaire:

  1. J. CROIX, critique et historien de l'art2 mai 2011 à 21:25

    L’image est un photomontage faisant référence à "la Grande Guerre"* de Magritte (1964), réalisé à partir de plusieurs images capturées sur Internet. C’est un portrait en buste de l’artiste habillée en plouc devant un ciel légèrement nuageux. Son visage, ceint d’un ruban rose, est occulté par une tarte aux poires et aux pommes en forme de cœur.

    Le texte fait allusion
    - au slogan de la campagne pour les 10 ans de Wikipedia : http://www.minutebuzz.com/2011/02/28/dont-keep-it-to-yourself-une-campagne-pour-les-10-ans-de-wikipedia/
    - au mariage du prince William avec Kate Middleton
    - aux crétins patentés et aux armes de catégorie 6, dont fait partie l'entartage
    - aux restes des informations lorsqu'une actualité brûlante (mort de Ben Laden) vient en cacher une autre (grossesse de Carla Bruni)
    - aux usurpations frauduleuses
    - aux parodies et autres canulars
    - au défi lancé à l’artiste sur la page Facebook d’une "amie" : https://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=197985506903818&id=271139339542

    Le rapport texte/image évoque la vanité du peuple et du partage d’informations.

    * A propos de son tableau, Magritte disait : "La pomme, c'est du visible apparent qui cache du visible caché (le visage du bonhomme). Dans le monde, tout se passe toujours comme ça. Donc, c'est une sorte de tension, de guerre : notre esprit cherche à voir ce que nous ne pouvons pas voir (...)".

    RépondreSupprimer