La démarche

L’idée est, par une approche artistique et sociologique, autant sur le plan social que sociétal, de questionner les vanités contemporaines, le caractère éphémère des choses, voire la futilité des préoccupations humaines.

Toute ressemblance avec des personnages ou des faits réels n'est que fortuite.

Quelques références : les vanités, les cabinets de curiosités, les ready made, Christian Boltanski, Sophie Calle, Claude Lévêque, Martin Paar...

lundi 25 juillet 2011

Contre-vérité, Vanité n°1130


Silence
Dans l’intérêt des vacanciers, Anne Hecdoth propose une prime à la performance de l’oisiveté. Quel est le prix de l’inaction ?
***
http://ecrireiciaussi.canalblog.com/archives/2011/07/23/21614285.html
Ce n'est qu'un début... (Marc V.)
***
L'inaction n'a pas de prix. Je ne sais pas ce que c'est. "Jamais nul temps, nous ne nous sommes assis" [Villon]. (l'Artis'anne)
***
Je garderai le silence face à cette belle sur cette image… moi qui travaille encore… (Sophie M.)
***
Le sage dit : « Le Tao pratique constamment le non-agir et pourtant il n'y a rien qu'il ne fasse » (Dao de jing, I, 37). La preuve ? C'est que l'héroïne que nous voyons de dos est en train de faire des sudokus... Et quoi de plus vingt que les chiffres ? A commencer par ceux qui prétendent signifier nos âges... (Carl Friedrich G.)
***
L'oisiveté demande un sérieux effort d'inaction. (Hécate)
***
"L'oisiveté est le sommet de la sagesse" - Proverbe gascon (Sébastien M.)
***
Au repos éternel sera, à la fin, la plus forte prime ! (ella)
***
Le prix de l'inaction est le prix de l'équivalence d'une grosse bulle. (René G.)
***
Farniente..., entre les bras d'un Buren ! Vous allez faire des jaloux ! (l'ambuleuse)
***

1 commentaire:

  1. J. CROIX, critique et historien de l'art25 juillet 2011 à 20:00

    L'image montre l'artiste de dos, flottant dans un fauteuil gonflable à rayures bleues et blanches au large dune piscine, tout en faisant des sudokus.

    Le texte fait allusion
    - au silence éloquent de l'Elysée sur le drame qui a touché la Norvège le 22 juillet et qui efface l'impact médiatique du sauvetage de l’€uro
    - au protocole signé par la Sécu et les médecins dans la nuit du 20 au 21 juillet pour généraliser le paiement d'une prime à la performance de 9100€ pour les médecins

    Le rapport texte/image évoque la vanité de l'oisiveté et des vacances d'été.

    RépondreSupprimer