La démarche

L’idée est, par une approche artistique et sociologique, autant sur le plan social que sociétal, de questionner les vanités contemporaines, le caractère éphémère des choses, voire la futilité des préoccupations humaines.

Toute ressemblance avec des personnages ou des faits réels n'est que fortuite.

Quelques références : les vanités, les cabinets de curiosités, les ready made, Christian Boltanski, Sophie Calle, Claude Lévêque, Martin Paar...

lundi 26 décembre 2011

Prothèses PIP, Vanité n°1152

Ceinte de boules siliconées implantées au sein de l’été austral, Anne Hecdoth a de l’entregent au sein des saints des sains desseins. Elle muguette l’amer Noël pépère afin que, à titre préventif et par mesure de précaution, il ablate ses boules bombées PIP (Pétarade Incertaine Privée) en sur-risque d’explosion… Au pis, si les gardiens armés nient le génocide mammaire, Noël c’est pour qui ?
***
Preum's !
Aux armes citoyens !
Dénichons les nichons !
Marchons, marchons,
Qu'un polymère impur
Abreuve nos cotillons !
:-)eurv'
***
Je suis absent jusqu'au 04 janvier. (Gildas M.)
***
Toujours étincelante, aux formes féminines, tu brilles sous mille feux, d'intelligence, de finesse et d'équilibre instable ! Bravo et merci de nous illuminer toute l'année de ton brio ! (Sophaiiiiiie)
***
Je regrette de ne pouvoir déchiffrer ce message, peut-être rédigé sur "mac", ni d'accéder au blog avec le lien. J'essaierai en passant par chez Emile... (φιλικά)
***
J'aime votre style ou vos styles au sens le plus large du terme... (Christian V.)
***
Magnifique ! pas surchargée ! pas kitsch ! élégance et raffinement comme tu les cultives ! Lolita Lempicka ! Sympa comme mise en scène. (Denis C.)
***
Quelle féerie dans ce logis des rêves !
Quelle verve dans ces allitérations !
Quelle douce folie !
Pour qui sont ces seins qui cinglent sur ces saints ?
Saint Symphorien le Girondin en est tout sincèrement contrits et, très jaloux de ces scintillements, il prie cependant pour ces PIP malsains !
Honte à cette charcuterie, ma mère ! (Anny C.)
***
Et où est donc passée la souris blanche aux dents bleues qu'on m'avait promise ? Telle le furet, est-elle passée par ici ? ou par là ? À la trappe, sous la nappe, chez le pape ? a-t-elle pris une pâtée (ou servi de) ? On me cache tout, on me dit rien… (Régis de Cray)
***
Aujourd'hui, vos blablations, ça fout les boules à JohANNEsburg ! (Marc V.)
***
Je serai absent(e) à partir du 21/12/2011 de retour le 29/12/2011.
Je répondrai à votre message dès mon retour.
Ce message est uniquement destiné aux personnes auxquelles il est adressé : il peut contenir des informations confidentielles. A moins qu'il en ait été explicitement convenu autrement, son contenu ne reflète que la pensée personnelle de son auteur et ne saurait donc représenter la vision officielle de l'Entreprise. Si vous avez reçu ce message par erreur, nous vous remercions de bien vouloir en informer l'expéditeur dès lecture et le supprimer de vos répertoires. Ce message et son contenu vous ont été adressés à titre personnel et nous vous remercions de bien vouloir lui conserver son caractère confidentiel. Merci de votre coopération. (Vincent D.)
***
Je ne sais pas si l'on peut classer de beaux seins dans la catégorie des futilités ou des vanités par contre. (OGGD)
***
Noël aux tétons, Pâques aux nichons ! (Marie-Christine M.)
***
Ceci n'est pas une (PIP) ! (Juliette C.)
***
Anne Hecdoth nous jouerait-elle une nouvelle interprétation des Mamelles de Tirésias ? (mercerie ambulante)
***
Tu es parfaite au milieu de tes boules lumineuses. (Régis N.)
***
La houmanitad, elle est tRès douée pouR maRquer des boutes contRe soun pRopRe caMP, no ? Moi yé crois qué la vie c'est boucoup comme lé foutbol. Ya pas qué des bouns jouoRs, voilà. (Lionel Messie - car c'est Noël)
***
Seins, saints, sains, je m'y perds... Chez toi, on oublie tout... (l'Artis'Anne)
***
Pour Mamère pardi ! (Odile V.)
***
Noel Mamère ? Tu te lances dans la politique écologiste maintenant ? (Darius Elegium Laudat)
***
Noël chez Anne Hecdoth
Oh le bel antidote !
Et Kim Jong il clabote
La Koré elle pleurote
***
Tu es magnifique au milieu de toutes ces boules !!! (Chantal B.)
***
Vous devriez prendre langue - et plus si aniffités - avec votre vision de Passec le bel ampélosophiste Aristogène ampelosophisme.over-blog.com/ il aime les plastichienne emmanchées d'un long col... (ledif trocas)
***
(Pétarade Incertaine Privée) très drôle ! J'avais raté cet événement festif. (Emile Zona)
***

2 commentaires:

  1. J. CROIX, critique et historien de l'art26 décembre 2011 à 16:21

    L'image montre l'artiste faisant l'andouille devant le casino du centre commercial Montecasino à Johannesburg. L'espace est saturé de sapins scintillants et de boules de Noël. Sur l'une d'elles, on peut lire "Vanitas".

    Le texte fait allusion
    - aux homonymes du mot "sein"
    - aux boules de Noël
    - à la silicone contenue dans les implants mammaires
    - à la saison actuelle en Afrique du Sud
    - entregent (n.m.) = habilité à évoluer dans les milieux influents, à se faire valoir en société, à jouer de ses relations
    - mugueter (ancien verbe) = courtiser, chercher à séduire
    - à l'homonymie entre "l'amer Noël" et "la Mère Noël"
    - aux termes relevés dans la presse : "à titre préventif et par mesure de précaution"
    - ablater = opérer une ablation, retirer
    - aux attentats à la bombe qui n'arrêtent pas en ces périodes de fêtes
    - aux implants PIP (Polymer Implant Prothesis)
    - au jeu de mot entre "pis" (pire) et "pis" (mamelle de vache)
    - aux gardiens d'immeubles autorisés à être armés (de bombes lacrymogènes et de tonfas)
    - au génocide arménien ("armés nient") reconnu par une proposition de loi
    - aux jeux de mots idiots sur Noël Mamère qui font pléthore sur Twitter

    Le rapport texte/image évoque la vanité de Noël.

    RépondreSupprimer
  2. J. CROIX, critique et historien de l'art26 décembre 2011 à 18:08

    @Christian V., l'artiste lui fait dire que c'est gentil de lui dire des gentillesses... qui gonflent sa vanité.

    RépondreSupprimer