La démarche

L’idée est, par une approche artistique et sociologique, autant sur le plan social que sociétal, de questionner les vanités contemporaines, le caractère éphémère des choses, voire la futilité des préoccupations humaines.

Toute ressemblance avec des personnages ou des faits réels n'est que fortuite.

Quelques références : les vanités, les cabinets de curiosités, les ready made, Christian Boltanski, Sophie Calle, Claude Lévêque, Martin Paar...

lundi 23 janvier 2012

Anonymous, Vanité n°1204

La nébuleuse Anne Hecdoth revendique des attaques libres contre Anne Onymous qui réclame, en tant qu’ambassadrice de ceux qui n’ont pas tout compris, l’immunité artistique. Pourquoi n’y a-t-il pas plus de meurtres ?
***
I am out of the office from 20/01/2012 19:00 until 06/02/2012 09:30. Thanks for your email. I will have no access to my emails until Jan 30. From jan 30, I am away at meetings most of the week, with discontinued access to my emails. Please call the office for any urgent queries. I will get in touch as soon as possible in response to your email. (Virginie C.)
***
Pourquoi en rajouter à la misère de ce pauvre monde, qui n'en peut mais, en le stigmatisant davantage ? Une moustache à la Joconde n'abolira pas le bazar Dali. Et quant à l'Internet pas propre qu'il lave son oeil de lynx sale en famille... Je sais que tout cela n'est pas très conséquent..., mais ai-je prétention à l'être, même par le travers ? Quant au jambon frelaté, c'est une certaine G. qui l'aura dans l'os... (Vincent L.)
***
Ah ! Mais que vois-je ? Un Vain Sang qui se joue Du Champ de la Crâneuse ! Je m'en vais de ce pas lui dessiner quelques moustaches dans les lentilles. Et gare aux jambons ready-made sous cellophane ! (G.)
***
Quand les ânes honnis moussent, les arnaqueurs du web doutent,
Défendre l’Art  pour tous ou le fric pour quelques uns ?
Agir pour le loisir de vivre ou le plaisir de nuire ?
Liberté chérie que ton hymne unité ne devienne pas immunité !
(David-Emmanuel L.)
***
Super ! (Jacques B.)
***
J'ai toujours pensé, j'ai toujours pensé, j'ai toujours pensé, j'ai toujours pensé, j'ai toujours pensé, j'ai toujours pensé, j'ai toujours pensé, j'ai toujours pensé, j'ai toujours pensé que la Joconde avait été nourrie au jambon-purée. Je pense beaucoup... (ledif trocas)
***
Anne Ma Chère Anne
je ne peux pas te lire
et lorsque sur le lien je clique
je n'arrive pas à ta boutique
quels sont tes délires
notre com est en p'Anne.
(Jean-Yves G.)
***
Hecdoth, Onymus, Seize, Hébi-Sextile... que d'Anne, que d'Anne, Queue d'âne ! (:-)eurv')
***
L.H.O.O. BARBICHETTE
L.H.O.O. COUETTES
L.H.O.O. MOUSTACHETTES
L.H.O.O. FRISETTES
L.H.O.O. ROUFLAQUETTES
L.H.O.O. JAMBONNETTES
L.H.O.O. ...
L.H.O.O. ...
L.H.SHOW
L.H.CHAUD
Le premier qui rira aura une tapette !
Ouf... G. U. CHAUD...
(Juliette C.)
***
Comme le disait Marcel Aristote, "L'Art rend les jambons". (Sébastien M.)
***
C'est un crime ! (Hécate)
***
Bien déjanté comme il faut ! (Marcel S. via Twitter)
***
Ah non, elle m'a piraté mon idée ( est un piratage de ) ! (Bruno B. via Twitter)
***
On peut aussi considérer ça comme un hack artistique... :-) (Stéphane K. via Twitter)
***
Joli tableau ! (Laurent C. via Twitter)
***
Chez Anne Hecdoth, criminels anonymes contre gens bons grillés... (Fabien M. via Twitter)
***
Dans pirate, il y a pis, il y a pire, il y a (ça) ira, il y a rat, il y a rate, il y a hâte. (Marc V.)
***
Your L.H.show forgot the Q, dear and too shy Juliette C ! (l'ambuleuse)
***

1 commentaire:

  1. J. CROIX, critique et historien de l'art24 janvier 2012 13:45

    L'image montre, contre un mur blanc (téléchargement illégal d'un Robert Ryman citant "Carré blanc sur fond blanc" de Kasimir Malevitch) et à gauche d'une reproduction de "La Joconde" (téléchargée illégalement), un autoportrait peint par l'artiste, dans la position de Mona Lisa (piratage de "La Joconde" de Léonard de Vinci), ses mains hors cadre (piratage de nombreuses démarches artistiques du XXe siècle) reposant sur une boîte de jambon de la marque COLCOM… (piratage des "Boîtes de soupe Campbell" d'Andy Wharol et du nom d'une grande famille de soyeux lyonnais à laquelle appartient l'artiste). Son visage porte le masque à barbichette des Anonymous mais aussi du mouvement mondial des Indignés (piratage de "L.H.O.O.Q." de Marcel Duchamp et d'une affiche du président américain Barak Obama relookée par un des grands noms du street art, Shepard Fairey – voir : http://www.rue89.com/2011/12/02/quand-le-masque-des-indignes-et-des-anonymous-enrichit-la-warner-227120). Au premier plan se trouvent quelques pots de peinture.

    Le texte fait allusion
    - nébuleuse = insaisissable, énigmatique, absconse
    - à la "nébuleuse Anonymous", nom d'un réseau de hackers (= pirates informatiques), célèbres bien qu'anonymes, qui ont ces jours-ci attaqué plusieurs sites pour protester contre la fermeture de Megaupload jeudi dernier par la Justice américaine en rendant complice, via Twitter, l'artiste à l'insu de son plein gré. Voir : http://www.rtbf.be/info/medias/detail_etes-vous-devenu-un-pirate-du-reseau-anonymous-a-votre-insu?id=7441293
    - à Free (= libre) au célèbre slogan "si t'as Free, t'as tout compris" qui a lancé jeudi dernier (aussi) une offre spectaculaire faisant aussitôt le buzz et de l'ombre aux vrais sujets d'actualité
    - à l'immunité de l'artiste face aux attaques discriminatoires dont elle fait l’objet

    Le rapport texte/image évoque la vanité des criminels anonymes et des gens bons grillés.

    RépondreSupprimer