La démarche

L’idée est, par une approche artistique et sociologique, autant sur le plan social que sociétal, de questionner les vanités contemporaines, le caractère éphémère des choses, voire la futilité des préoccupations humaines.

Toute ressemblance avec des personnages ou des faits réels n'est que fortuite.

Quelques références : les vanités, les cabinets de curiosités, les ready made, Christian Boltanski, Sophie Calle, Claude Lévêque, Martin Paar...

lundi 30 janvier 2012

"Public-chéri-mon-amour" trépigne...

Anne, ma soeur Anne, je ne vois rien venir...
Doit-on dire où est Anne (ou-è-ane) ou où est Anne (ou-étane) ?
Ah, mais... cette attente est insupportable !
Te souvient-il que nous sommes lundi, le cinquième du nom en cette belle année bissextile ?
... ze attente is intoler-aibeul
(S:-| eurv' - avec les sourcils en S et tout et tout ! ouili, ouili, ouili !!!)
***
Et alors la 1205 c'est pour quand ? L'est déjà 21H56, il neige des boulets de canons et on s'emmerde, y a plus l'autre pour nous faire rire avec sa TVA sociale.... (Sébastien M.)
***

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire