La démarche

L’idée est, par une approche artistique et sociologique, autant sur le plan social que sociétal, de questionner les vanités contemporaines, le caractère éphémère des choses, voire la futilité des préoccupations humaines.

Toute ressemblance avec des personnages ou des faits réels n'est que fortuite.

Quelques références : les vanités, les cabinets de curiosités, les ready made, Christian Boltanski, Sophie Calle, Claude Lévêque, Martin Paar...

lundi 9 janvier 2012

Bonnes résolutions, Vanité n°1202

Au terme d’une enquête de plusieurs mois, quelqu’un a dit à Anne Hecdoth, ambassadrice des luttes intestines contre les moulins à vent, que nos vies ne valent pas grand-chose…  De cette diabolisation infantile elle prend acte : voici venu le temps des bonnes résolutions. Que rejeter ?
***
Tu jettes avant ton jet-lag ou après ? (Anny C.)
***
Il faut rejeter l'eau par dessus les moulins. (René G.)
***
Héhé !! Tu sais où il est, ce parking Ashier ? (Ophélie N.)
***
Ôte-moi d'un doute... Est-ce Anne qui dépouilla le caissier de son c capital ??? Dépouiller un caissier... en voilà une histoire ! Eût-elle enlevé le i ou le s ou le h, toute la fesse de la tare aurait changé. Que resterait-il d'Anne si on l'effeuillait ainsi d'une seule consonne ? De Seize qu'elle était, elle deviendrait unique ! (:-)eurv')
***
Attention de ne pas remplacer l'eau par des mots pour finir avec des moulins à paroles ! (Alain Y.)
***
Rejette ce que tu veux Anne, mais pas le "C" de ce pauvre caissier qui a priori ne t'a rien fait et qui se trouve transformé en "ashier", sans savoir pourquoi.  (Cathy P.)
***
La m…. ! (Sofaille)
***
Comment ça "nos vies ne valent pas grand chose" ? Pas grand chose c'est peu de chose et le peu de chose c'est l'important. Que rejeter ? Eh bien cette idée. (Marie-Lise B.)
***
Madame,
Nous vous informons que le contenu de votre poubelle ne peut faire l’objet d’un traitement de recyclage. En effet nous avons constaté un certain nombre de composants non triés. Veuillez à l’avenir respecter les normes de tri. A défaut vous devrez payer une amende ashier. :o) (David-Emmanuel L.)
***
Ben c'est facile : les bonnes résolutions ! (ella)
***
C'est marrant mais j'aurais plutôt pensé à pipi qu'à caca, au vu de cette belle image moderne... Oui, je sais Monsieur J'en Croix... Ce commentaire serait plutôt à mettre à la poubelle ou aux ch... (Juliette C.)
***
"Foncé ou clair c'est beau le marron", César passant le Rubicon (Sébastien M.)
***
Je rejette tout ce qui veut jeter l'autre (ça remplirait plus d'une poubelle)... (Krarok)
***
Que rejeter ? En ces temps où la masse des déchets devient critique, c’est une question pointue, voir épineuse... Que rejeter... les poissons à la mer ; les couvertures lorsque l’on a trop chaud ; une mèche de cheveux rebelle et rétive qui inopinément vient nous voiler la face au moment le plus inopportun... Cette question me trouble, la somme des occurrences est sans limites... Faut-il être circonspect et parcimonieux ou radical et dispendieux, faut-il, faut-il, faut-il... Rond ou carré ? (Mucus Crédul)
***

2 commentaires:

  1. J. CROIX, critique et historien de l'art9 janvier 2012 16:24

    L'image montre, devant le guichet d'un parking souterrain ASHIER, un conteneur d'une capacité de 80 litres pour le traitement des ordures, sur le devant duquel le sigle de recyclage ressemble diablement à un crâne. Le couvercle orange, assorti aux bandes colorées décoratives des murs (à moins que ce ne soit le contraire…), est béant pour permettre au réceptacle astucieusement positionné juste sous une canalisation endommagée, d'y recueillir l'eau de la fuite.

    Le texte fait allusion
    - à la Fondation de Carla Bruni-Sarkozy dont l'opacité financière fait polémique
    - à la chanson de Carla Bruni, "Quelqu'un m'a dit" : http://www.paroles-musique.com/paroles-Carla_Bruni-Quelquun_Ma_Dit-lyrics,p1733
    - à Carla Bruni, ambassadrice des luttes contre le SIDA
    - aux expressions dégradantes employées par le premier ministre pour qualifier les discours de François Hollande sur la situation actuelle de la France
    - aux politiques qui "prennent acte"
    - aux bonnes résolutions qu'a prises l'artiste en ce début d’année 2012

    Le rapport texte/image évoque la vanité des résolutions fondées sur des fondations dégradées dans des fondements profonds.

    RépondreSupprimer
  2. J. CROIX, critique et historien de l'art9 janvier 2012 20:06

    @Ophélie N. l'artiste précise qu'il est à Johannesburg, à Mandela Square. En fait il s'appelle CASHIER et, comme le fait remarquer Heurv', elle a enlevé le C, mais elle aurait aussi bien pu le laisser... :-)

    RépondreSupprimer