La démarche

L’idée est, par une approche artistique et sociologique, autant sur le plan social que sociétal, de questionner les vanités contemporaines, le caractère éphémère des choses, voire la futilité des préoccupations humaines.

Toute ressemblance avec des personnages ou des faits réels n'est que fortuite.

Quelques références : les vanités, les cabinets de curiosités, les ready made, Christian Boltanski, Sophie Calle, Claude Lévêque, Martin Paar...

lundi 16 janvier 2012

Tabloïd, Vanité n°1203

Contre l’Union pour une ânerie célèbre, Anne Hecdoth ne se dérobera pas. Elle met le pied dans l’ouverture de la porte et fonce vers l’abolition labélisée OFG (Ordinateur Futile & Gynocrate) du quotient de TVA (Tablette Vaine Anecdotière) et autres futilités AAA (Apparats Androïdes & Anthropomorphes).
Combien d’HHH (Humanoïdes Hominidés Homoncules) reste-t-il encore à dégrader ?
***
AH ! AH ! AH ! La triple Anne multiplie les Ânes et les facettes de l'Âme dans le miroir brisé du Monde ! (Juliette C.)
***
Je ne t’embaucherai pas pour refaire le carrelage de ma salle de bains. (David-Emmanuel L.)
***
Faut-t'il pleurer, faut-t'il en rire ! Qui va m'aider a retrouvé mon A ? Lisa (Gisèle ...)
***
Les débardeurs provoquent souvent une bretelle d'émotion. Les débarqués provoquent toujours une intense compassion. (Anne Onyme)
***
A(H) ! A(H) ! A(H) ! (l'ambuleuse, mfd)
***
Ah, je ris, de me voir si belle en ce miroir ,
Ah, je ris... il n'y a jamais eu que deux Ah ! 
"On" se moque à oser parler de la perte d'un Ah qui ne fut point. Les Anne n'ont décidément jamais fait bon ménage avec les Marguerite ! (Heurv')
***
Les mots virevoltent relatant finement l'actualité éphémère faite par des êtres vaniteux et futiles. (Patrick A.)
***
hi ! hi ! hi ! (Marc V.)
***
Pour voir tout ça, Monsieur Croix, vos yeux doivent être chaussés en Prada... (ledif trocas)
***

1 commentaire:

  1. J. CROIX, critique et historien de l'art16 janvier 2012 à 09:32

    L'image montre une démultiplication de l'image renvoyée de l'artiste se reflétant dans des carreaux de miroir cimentés orthogonalement.

    Le texte fait allusion
    - à l'ânerie de Christian Estrosi qui a employé le mot "populaire" à la place de "célèbre" pour qualifier un restaurant très connu et qui a tenté de rectifier sa bourde en twittant "Pour tous ceux qui ne le savent pas encore, «populaire» est synonyme de célèbre", ce qui a aussitôt déclenché un nouveau buzz "UMP = Union pour un Mouvement Célèbre ?"
    - à la célèbre phrase de Nicolas Sarkozy lors de ses vœux, évoquant la très grave crise économique que nous traversons : "Je ne me déroberai pas !"
    - à l'ouverture professionnelle qui s'offre soudainement à l'artiste qui attrape la perche
    - à l'abolition du quotien familial
    - au label OFG (Origine France Garantie) détrônant la mention « Made in France »
    - au mini-PC de l'artiste qu'elle s'est fait dérober dernièrement avec sa clé 3G
    - gynocrate = femme guerrière au pouvoir absolu
    - à la TVA sociale
    - à la tablette tactile que vient d'acquérir l'artiste pour remplacer son mini-PC
    - au triple A que la France vient de perdre elle aussi
    - à toutes les formes d'apparat
    - au nom du système d'exploitation de la tablette tactile, Androïd, qui vient du mot "androïde" désignant un robot humain
    - anthropomorphe = à forme humaine
    - humanoïde = de forme humaine
    - hominidés = de la famille des primates
    - homoncules = copie d'un être humain

    Le rapport texte/image évoque la vanité de l'humanité et des machines

    RépondreSupprimer