La démarche

L’idée est, par une approche artistique et sociologique, autant sur le plan social que sociétal, de questionner les vanités contemporaines, le caractère éphémère des choses, voire la futilité des préoccupations humaines.

Toute ressemblance avec des personnages ou des faits réels n'est que fortuite.

Quelques références : les vanités, les cabinets de curiosités, les ready made, Christian Boltanski, Sophie Calle, Claude Lévêque, Martin Paar...

jeudi 30 janvier 2014

Vigilance, Vanité n°1404

Que croit-on qu'est une C.R.U.E. qui croît ? C'est la question que pose Anne Hecdoth portant sa croix et constatant l'incroyable débordement dont sont victimes ses acolytes anonymes. Mais elle a décidé de faire partie de la majorité silencieuse et elle se tait. Elle se tait et elle le dit !
***
Besoin d'un choc (oh là !) de simplification ? (Marc V.)
***
et comment fait on pour ne plus recevoir ces imbécilités ? aucun lien de désabonnement , c'est illégal! (Muriel N. de B., Professeur de Littérature et Civilisation Française, Université de Sorbonne Paris IV)
***
Vieux singes,
vieux sages,
adieu mademoiselle,
adieu "bon père de famille",
adieu veaux, vaches et Choron,
Cavanna a cassé sa pipe...
(Sébastien M.)
***
L'eusses-tu cru cher J. Croix ? (Juliette C.)
***
C’est le bureau d'Hervé ? (Sofaille)
***
Attention, C.R.U.E.* en cours !
Consultation pour le Rapprochement des Utopistes Epicuriens.
***
J'ai lu le sympathique mail que t'a adressé la prof de la Sorbonne avec la belle faute d'orthographe : non seulement elle est grossière, mais illettrée en plus !! ;-)  Ce matin, j'écoutais l'interview d'une romancière (je ne la connais pas) qui écrit apparemment très bien et qui a dit : "UN espèce de pressentiment" !! Par contre, son discours était très modeste. (Cathy P.)
***
Le simple fait, pour tes collègues, de te voir prendre la photo dans ton bureau, te dédouanera de tes malencontreux débordements... Connais-tu Cadillac ? (Camille B.)
***
Mais si Jessica dit "Yack", elle sait pas faire Harry... (Odile C.)
***
Panser/classer, aurait pu dire Perec (la dispArition... Ah ! Ah !) (Marie-France D.)
***

2 commentaires:

  1. J. CROIX, critique et historien en art30 janvier 2014 à 00:20

    L’image montre le dessus d’un bureau encombré de paperasses, d’outils bureautiques et d’autres objets de logistique administrative et organisationnelle.

    Le texte fait allusion
    - à l’abondance d’acronymes et de sigles mystérieux employés notamment dans la comptabilité publique alors qu’il serait tellement plus simple d’appeler un chat, un chat
    - aux inondations dues à la crue de la Garonne qui oblige l’artiste à faire un détour pour aller travailler
    - à ses collègues absolument dé-bor-dés
    - à une phrase ready-made tirée d’un sketch de Guy Bedos : ‘’Je fais partie de la majorité silencieuse. Je me tais ! Je me tais ! Et je le dis !’’
    - au fait qu’elle en a sûrement déjà trop dit et qu’elle ferait mieux de la fermer

    Le rapport texte/image évoque la vanité de tout débordement et la difficulté du self-control.

    RépondreSupprimer
  2. J. CROIX, critique et historien en art31 janvier 2014 à 21:03

    @Sofaille, c'est effectivement le bureau d'Hervé et l'artiste est épatée que vous l'ayez si bien reconnu alors que, en tant que coach d'entreprises, vous devez en croiser pas mal !

    RépondreSupprimer